Azul s’envole vers l’Argentine

Azul

La compagnie aérienne low cost Azul Linhas Aéreas Brasileiras lancera au printemps une nouvelle liaison entre Belo Horizonte et Buenos Aires, sa première vers la capitale d’Argentine.

A partir du 6 mars 2017, low cost Azul Linhas Aéreas Brasileiras, la spécialiste brésilienne du vol pas cher proposera un vol quotidien entre sa base à Belo Horizonte-TAncredo Neves et l’aéroport de Buenos Aires-Ezeiza, opéré en Embraer 195 pouvant accueillir 118 passagers. Les départs sont programmés à 12h15 pour arriver à 15h45, les vols retour quittant l’Argentine à 16h25 pour atterrir à 20h00. La compagnie sera en concurrence directe avec la low cost GOL, qui aura inauguré cette route la veille.

« Buenos Aires est l’une des destinations les plus populaires parmi les Brésiliens, et avec notre vaste réseau de routes à Belo Horizonte, nous pourrons alimenter cette route de façon sans pareille », a déclaré le président d’Azul Antonoaldo Neves dans Panrotas. Il ajoute que la compagnie prévoit déjà de renforcer un réseau international ne comptant à ce jour que sept destinations : Cayenne en Guyane, Lisbonne au Portugal, Montevideo et Punta del Este en Uruguay, Fort Lauderdale et Orlando aux Etats-Unis (où elle dispose de l’accord de partage de codes avec JetBlue Airways) – plus Santa Cruz de la Sierra en Bolivie à compter du 1er février prochain.

Rappelons que le réseau d’Azul est désormais accessible depuis Paris et Genève via Lisbonne, grâce à son accord de partage de codes avec TAP Portugal. Azul est actionnaire de TAP à hauteur de 40% via le consortium Gateway de son fondateur, et vient d’y investir 100 millions de dollars. Les deux compagnies avaient signé en décembre 2015 un accord de partage de codes devant porter à terme sur la douzaine de routes opérées par TAP entre le Portugal et le Brésil (plus donc le reste de son réseau) pour Azul ; et sur une soixantaine de destinations à l’intérieur du Brésil ou en Floride pour la compagnie de Star Alliance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here