Consulat de France à Tanger – Présentation de L’Hermione, la frégate française de la liberté

frégate

La semaine dernière, le Consul Général de France à Tanger, M. Thierry Vaillat, a organisé une importante rencontre à laquelle ont été conviés les représentants de la presse locale et régionale, pour présenter l’Hermione, la frégate française de la liberté; considérée comme l’un des principaux événements maritimes au niveau du bassin sud de la méditerranée.

L’escale de L’Hermione, frégate française de la liberté, pour la première fois au port de Tanger le 9 mars prochain, est en effet un événement qui ne passera pas inaperçu. Le voilier symbole de liberté est la copie quasi-conforme du bateau qui emmena le Marquis de La Fayette, à la fin du XVIIIème siècle, combattre pour l’indépendance des Etats-Unis.

frégateCette visite historique à la « perle du nord » marocaine est la seconde escale du périple qui mène, en 2018, la célèbre frégate de l’Atlantique à la Méditerranée en partenariat avec la Francophonie.

L’Hermione a levé l’ancre à Rochefort, son port d’attache mardi 30 janvier 2018. La frégate est arrivée à La Rochelle jeudi 1er février en fin de journée. Elle prendra place au sein du bassin des chalutiers jusqu’au 21 février.

frégate

Au terme de cette première escale, l’Hermione mettra le cap sur la Méditerranée, sa nouvelle aventure après son grand périple aux Amériques il y a trois ans. Ce nouveau voyage est organisé conjointement par l’association Hermione et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Son court séjour à La Rochelle sera l’occasion de terminer l’armement de L’Hermione avant le grand départ pour la Méditerranée. « N’ayant pas navigué depuis près de 18 mois, le bateau réclamait une revue minutieuse, incontournable dans la préparation d’un voyage au long cours. Un grand nombre de ses éléments ont dû être démontés pour révision ou entretien, et tous n’ont pu être remis en place à Rochefort : trop hauts pour permettre le passage de la frégate sous le Viaduc de Charente, les mâts supérieurs, notamment, ne seront remontés qu’à La Rochelle » raconte Bruno Gravellier, vice-président de l’association L’Hermione-La Fayette et membre naviguant 2018.

frégateUne escale dans douze ports

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.