by

Accusé d’harcèlement sexuel Moncef Slaoui démis de ses fonctions

Accusé d’harcèlement sexuel Moncef Slaoui démis de ses fonctions

Accusé d’harcèlement sexuel, le Belge Moncef Slaoui a été démis de ses fonctions du Conseil d’administration de GlaxoSmithKline (GSK), apprenait-on ce mercredi. Son licenciement fait suite à une plainte. Christophe Corsico succédera à l’ex-directeur du programme du vaccin anti-Covid sous l’administration Trump.(GSK) a annoncé ce mercredi, dans une lettre ouverte adressée aux médias et aux investisseursla révocation immédiate du Belge Moncef Slaoui en tant que président du Conseil d’administration de Galvani Bioelectronics, dont GSK détient la majorité des parts.

Ces comportements sont tout à fait inacceptables. Ils représentent un abus de sa position de leader, violent les politiques de l’entreprise et sont contraires aux valeurs fortes qui définissent la culture de GSK.

L’annonce du géant pharmaceutique britannique fait suite à une plainte. La décision aurait été actée dès la réception d’une lettre “contenant des allégations de harcèlement sexuel et de conduite inappropriée envers un employé de GSK”. Les évènements se seraient produits il y a plusieurs années, alors que Moncef Slaoui travaillait pour l’entreprise.

Un scandale pour le groupe. “Les comportements du Dr Slaoui sont tout à fait inacceptables. Ils représentent un abus de sa position de leader, violent les politiques de l’entreprise et sont contraires aux valeurs fortes qui définissent la culture de GSK”.

Source

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed