by

Le chef de l’opération Warp Speed, Moncef Slaoui, démissionne

Le chef de l’opération Warp Speed, Moncef Slaoui, démissionne

Le chef de l’opération Warp Speed, Moncef Slaoui, a présenté sa démission, le 12 janvier, à la demande du président américain Joe Biden. Le chercheur d’origine marocaine a désormais un préavis d’un mois avant de quitter définitivement ses fonctions.

L’opération Warp Speed avait été créée pour faciliter et accélérer le développement et la production du vaccin anti-Covid. Cette initiative provient du président américain Donald Trump. Moncef Slaoui avait déclaré, la semaine dernière, qu’il avait décidé de prolonger cette période afin de “s’assurer que l’opération continue de fonctionner et de réussir jusqu’à la transition de l’administration“ Trump et Biden.

Pour le moment, aucune personne n’a été choisie pour prendre le relais.

Actuellement, deux vaccins sont d’ores et déjà autorisés aux États-Unis et trois autres sont en phase finale d’essais cliniques.

 

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed