by

A cause du Coronavirus au delà de 120 établissements hôteliers ferment dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Le Coronavirus fait tomber ses premières victimes dans le secteur hôtelier au niveau des deux principales destinations phares de la région, à savoir la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et leurs provinces respectives.

Ainsi, de sources des délégations du tourisme, au delà de 100 établissements ont déjà mis la clé sous le paillasson à Larache, Tétouan, M’diq et Fnideq et aussi à Chefchaouen. Il s’agit en général des hôtels, de gîtes ruraux, de clubs et résidences touristiques, de maisons d’hôtes, à Tanger, le Coronavirus a obligé une quinzaine d’hôtels et 16 maisons d’hôtes à fermer définitivement leurs portes. Crise totale dans le secteur touristique dans la capitale du Nord du Royaume.

A l’instar de ce qui arrive dans le monde entier, le tourisme accuse de pleins fouets les coups durs de la crise du COVID-19 et ce sont les établissements hôteliers qui en sont le plus touchés. Déjà en début mars, la majorité des hôtels classés de la ville ont vu les réservations de leurs chambres s’annuler en cascade. La fermeture des frontières maritimes et l’arrêt des liaisons aériennes, mesures prises par les autorités marocaines pour contrôler la situation, ont représenté le coups du K.O. définitif pour ces établissements.

Jusqu’au 20 avril, date de la fin du confinement au Maroc, et peut-être même au-delà de cette date, il sera très difficile que l’activité touristique commence à reprendre son rythme de l’avant crise du Coronavirus. D’où la nécessité de commencer déjà à penser une nouvelle stratégie de promotion d’abord nationale comptant sur le touriste marocain, et en parallèle internationale. En attendant, à Tanger et au Nord, les hôtels ferment l’un après l’autre.

Faut-il rappeler que le CRT-TTA prend très au sérieux cette nouvelle crise qui a frappé le secteur touristique dans la région et sa président Rkia Alaoui avait déjà indiqué qu’elle est en contact permanent avec les autorités responsables dans le but de mettre en œuvre une panoplie de mesures d’aide et de soutien au secteur.

Par ailleurs, les professionnels du tourisme restent optimistes, et vont d’ores et déjà préparer des offres promotionnelles et booster leur marketing afin d’accompagner et de réussir la reprise prochaine.

 

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed