by

Quel sort attend les touristes et les étudiants Marocains coincés en Europe ?

Il est devenu une grande urgence de s’inquiéter du sort des touristes marocains et étudiants restés coinces dans plusieurs pays européens, notamment en Italie, en France et en Espagne.

Une autre interrogation davantage plus grave concerne l’état dans lequel se trouve la majorité absolue des étudiants marocains installés en Europe et surtout de leurs parents qui vivent dans un vrai enfer moins que leurs enfants. Observant la situation dramatique dans laquelle vivent les trois pays, il est tout à fait naturel de se demander si notre gouvernement pense à une solution pour rapatrier nos concitoyens, touristes et étudiants, au plus vite avant que leur situation ne devienne encore plus insupportable. En effet, depuis que les liaisons aériennes et maritimes ont été suspendues, d’un commun accord avec plusieurs pays étrangers, ces citoyens marocains, sont confinés en France, en Espagne et en Italie essentiellement. Ces compatriotes ne savent plus à quel Saint se vouer pour retrouver leurs domiciles et leurs familles.
La crainte de contracter le Covid-19 s’ajoute à d’autres soucis concernant leur budget qui se rétrécit chaque jour comme une peau de chagrin, surtout pour ceux d’entre eux qui sont descendus dans des hôtels ou des pensions et qui prennent leurs repas dans des restos. Ajoutez à ces tracas, le souci de voir la validité de leurs titres de séjour largement dépassée.
A ce propos, la France a pris une excellente décision et le souhait demeure pour que d’autres pays, où des détenteurs d’un titre de séjour ne peuvent pas retourner chez eux, en fassent de même. En effet, selon plusieurs médias hexagonaux, la préfecture de police de Paris a annoncé, lundi 16 mars, la prolongation de trois mois de la validité des documents de séjour “des étrangers en situation régulière”, dont les touristes, de bien entendu.
Il y a des familles avec enfants en séjour touristique bloquées dans des aéroports ou des ports où règne le chaos et où le risque de contamination est très élevé, ne savent pas où donner de la tête et, certains, confinés à Algésiras, essayent de contacter le consulat du Royaume, à Malaga, dans l’espoir qu’on leur trouve un moyen de rentrer au bercail. En attendant, ils espèrent que l’Espagne prendra la même mesure concernant la prolongation des documents de séjour.
Y aura-t-il une opération pour les aider à rentrer chez eux ou resteront-ils abandonnés jusqu’à nouvel ordre?

 

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 comment

News Feed