21 semaines de prison pour avoir frappé un steward là ou ça fait mal

semaines

21 semaines de prison pour une mère de famille qui avait vidé une demi-bouteille de vin et bu deux vodkas avant d’embarquer sur son vol TUI Fly entre Manchester et la Grèce, puis avait insulté les autres passagers et les membres de l’équipage avant de frapper un steward là ou ça fait mal.

Surnommé par la presse britannique « la pire passagère de tous les temps », Helen Butcher, 41 ans, avait rendu mémorable pour toutes les mauvaises raisons le vol de la compagnie aérienne TUI Fly entre Manchester et l’aéroport de Kos le 27 juin 2017.

Elle a consommé une demi-bouteille de vin avant d’arriver à l’aéroport, puis deux verres de vodka avant d’embarquer pour le vol prévu à 15h50. Après s’être fait servir un gin tonic une fois l’avion en l’air, l’Anglaise a frappé le steward – qui se plaignant du « comportement totalement inacceptable » s’est vu rétorquer : « ça ne fait rien, vous êtres un p… de gay ». L’équipage a reçu l’ordre de ne plus lui servir d’alcool, mais la femme a continué à se plaindre de plus en plus fort, envoyant les PNC « se faire f… » et selon les témoignages entendus au procès, « ne respectant personne à bord » au point de pousser certains passagers aux larmes.

Le commandant de bord lui a présenté un avertissement écrit, mais Helen Butcher a continué de délirer pendant les quatre heures de vol, refusant de s’asseoir lors de la descente vers l’île grecque. Le chef de cabine a évoqué « le pire comportement rencontré pendant ses vingt années de service ».

La femme a été accueillie par la police à sa descente de l’avion. Lors de son procès, elle a bien sûr présenté ses excuses à tous les passagers et membres d’équipage affectés par son « comportement épouvantable », provoqué par son alcoolisme. Le tribunal l’a condamnée à 21 semaines de prison, une peine qu’elle a reconnu mériter.

Partager/l'article/la page

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.