Tata : La 4ème édition du Festival des Oasis du 19 au 22 décembre

4ème édition

Du 19 au 22 décembre 2018, la ville de Tata a accueilli la 4ème édition du Festival des Oasis. Cet événement culturel et artistique initié par l’Association Provinciale pour le Développement et la Préservation du Patrimoine est « une occasion de mettre en valeur les qualités historiques et culturelles spécifiques à la province de Tata, riche en caractères patrimoniaux très anciens, en produits de terroir et écologiques alors qu’elle abrite le plus grand oasis dattier du royaume ».

Pour les organisateurs, le festival, devenu un rendez-vous annuel incontournable, vise à créer une certaine dynamique culturelle et artistique pour un développement socio-économique de la ville et de la province de Tata connu par divers aspects du patrimoine historique et authentique.

En effet, cette édition a été marquée par un programme en termes de contenu de contenu culturel et scientifique en harmonie avec le contenu de développement de la zone, la culture des oasis. C’était un moment de valorisation  des produits locaux en mobilisant des ressources humaines et matérielles pour promouvoir ces richesses locales.

Ainsi, la manifestation a été caractérisée par un colloque national sur le thème :  » Les dimensions de la protection du patrimoine: défis spatiaux et problèmes d’inhibition, de situation du patrimoine »  animés par des professeurs et des chercheurs. Les jeunes entrepreneurs locaux étaient au rendez-vous avec une session de formation  ayant pour but une solide compréhension de l’entrepreneuriat et de la gestion des marchés publics. Dans le cadre du développement et de la maintenance de l’oasis une rencontre scientifique a été réservée aux agriculteurs locaux. De même, des jeunes journalistes  locaux ont profité d’une formation qui leur a permis de tenir des règles de rédaction journalistique et de participer à la promotion de la région oasienne.

Cette édition a été aussi marquée par l’organisation de soirées artistiques animées des chanteurs nationaux, des groupes folkloriques de la région des oasis.

En marge du Festival, des coopératives et associations ont exposé leurs produits locaux dans le cadre du Salon, une forme d’encourager une économie solidaire et sociale.

Abdellah Halimi

Partager/l'article/la page

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.