Célébration du 72ème anniversaire de la visite historique de feu SM Mohammed V à Tanger

anniversaire

La ville du Détroit a célébré mardi le 72ème anniversaire de la visite historique de feu SM Mohammed V à Tanger le 9 avril 1947, un événement de première importance dans la lutte du Maroc pour son indépendance et la consécration de l’intégrité du territoire du Royaume.

anniversaireCette cérémonie, tenue en présence de Mohamed Mhidia, Wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, de Mohamed Ouhtit, Préfet de la sûreté nationale de Tanger, des représentants des autorités locales et militaires, de magistrats et d’élus, a été marquée par la levée du drapeau national devant la plaque commémorative de cet évènement historique.

A cette occasion, une cérémonie a été organisée dans l’espace des jardins de la Mendoubia, qui a accueillera prochainement le Musée de la résistance, à l’initiative du Haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, durant laquelle les participants ont relevé l’importance du « voyage de l’unité » effectué par le Père de la Nation à Tanger, ville sous administration internationale à l’époque, pour défier les puissances coloniales et clamer solennellement la volonté du Royaume de recouvrer sa liberté et son indépendance.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, le Haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, Mustapha El Ktiri, a souligné la forte symbolique de cet événement qui trace l’une des pages glorieuses de l’histoire du Maroc, du fait qu’il illustre l’unité du peuple marocain et la symbiose entre le Trône et le peuple. Il a aussi mis l’accent sur l’importance de cet événement historique dans la lutte du peuple marocain pour la liberté et l’intégrité territoriale du Royaume et la consécration de l’identité du Maroc et son appartenance à l’espace arabo-islamique, ajoutant que cette commémoration constitue une occasion pour rendre hommage à l’abnégation et aux sacrifices des héros du Mouvement national et de la résistance, avec à leur tête le Libérateur, feu SM Mohammed V.

Le choix de la ville de Tanger pour effectuer cet acte de bravoure était particulièrement judicieux, car le « statut international » de la ville devait donner un écho mondial au discours mémorable de feu SM. Mohammed V, prononcé le 9 avril 1947, a noté M. El Ktiri.

Consciente du risque que faisait peser cette visite sur les intérêts de l’occupation, les forces coloniales ont tout fait pour entraver l’accomplissement de cet événement, allant même jusqu’à commettre le massacre odieux du 7 avril 1947 à Casablanca, a-t-il rappelé.

Mais c’était sans compter avec la détermination et la bravoure du regretté Souverain, qui, après avoir rendu visite aux familles des victimes du massacre, a entamer son voyage vers le Nord du Maroc, où il tracera le chemin vers la liberté et l’indépendance, a indiqué M. El Ktiri.

Par ailleurs, le Haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération a relevé les efforts déployés par le Haut commissariat en faveur de la préservation de la mémoire de l’époque glorieuse de la résistance et de la lutte pour l’indépendance, ainsi que pour la promotion de l’esprit citoyen et de la connaissance des faits historiques de cette période notamment auprès des jeunes générations.

anniversaireIl a salué, à cette occasion, l’action des membres de l’Association pour le développement de Tanger et la préservation de ses monuments, qui a pris le soin de restaurer et préserver l’espace de la Mendoubia, théâtre du discours historique du 9 avril 1947, avant de le remettre au Haut commissariat pour y aménager le futur espace muséologique et culturel de la résistance et de l’armée de libération.

A cette occasion, des prières ont été élevées pour le repos de l’âme des regrettés Souverains, feu SM Mohammed V et feu SM Hassan II, implorant Le Tout-Puissant de les accueillir en Sa sainte miséricorde.

Des prières ont également été élevées pour préserver SM le Roi Mohammed VI et combler le Souverain en la personne de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de l’ensemble des membres de l’illustre famille royale.

Le haut commissaire a rendu un hommage à plusieurs résistants et anciens membres de l’armée de libération de la ville de Tanger ainsi qu’à des membres de l’Association pour le développement de Tanger et la préservation de ses monuments. En outre, des aides ont été remises pour le soutien d’activités génératrices de revenu et d’œuvres sociales en faveur de membres de la famille de la résistance et ayant-droits.

anniversaireLa visite historique de feu SM Mohammed V à Tanger, un évènement majeur qui a sonné le glas du protectorat

La visite historique effectuée par feu SM Mohammed V à Tanger, le 9 avril 1947, constitue, à plus d’un titre, un évènement majeur de l’histoire du Maroc, sonnant le glas du protectorat et consacrant l’intégrité du territoire du Royaume.

Le « voyage de l’unité » effectué par le Père de la Nation à Tanger, ville sous administration internationale à l’époque, venait à point nommé pour défier les puissances coloniales et clamer solennellement la volonté du Royaume de recouvrer sa liberté et son indépendance.

En effet, après la fin de la deuxième guerre mondiale, il était nécessaire de rappeler au monde entier que le Maroc est une patrie souveraine et unifiée, une réalité que le protectorat français et espagnol et le statut spécial de la ville du Détroit ne pouvaient changer.

Même avant son début, la visite Royale a causé la panique dans les rangs des autorités coloniales, conscientes que cet événement marquera un tournant dans le combat du Maroc pour recouvrer son indépendance.

Les autorités du protectorat ont manifesté leur hostilité, une fois au courant de la décision du regretté Souverain, et ont essayé en vain d’entraver sa réalisation, mais se sont heurtés à la détermination et à la bravoure de feu SM Mohammed V.

Deux jours avant cette visite, l’occupant a même commis un véritable massacre à Casablanca, tuant et blessant des centaines de Marocains, dans le but d’éteindre la ferveur nationale et d’empêcher le Père de la Nation, chef de file du Mouvement national, de se rendre à Tanger.

Au grand dam des autorités coloniales, ces évènements n’ont fait que renforcer la détermination du Souverain à aller de l’avant et à revendiquer solennellement l’indépendance depuis Tanger, ville symbole dont le « statut international » garantira un écho mondial au discours mémorable du 9 avril.

Dans ce discours, prononcé devant les représentants des puissances étrangères, des autorités administratives internationales de Tanger et de nombreuses personnalités, feu SM Mohammed V a exprimé clairement et sans ambiguïté la volonté du peuple marocain de recouvrer son indépendance et de prendre son destin en main sur l’ensemble de son territoire.

La question de l’intégrité territoriale a été centrale dans ce discours. Le regretté Souverain a ainsi souligné que le démembrement territorial dicté par l’occupation n’était qu’une parenthèse dans l’histoire du Maroc, et que le pays devait retrouver son indépendance et sa place parmi les nations souveraines.

Le discours a aussi réaffirmé, de façon claire et sans équivoque, l’identité du Maroc et son appartenance à l’espace arabo-islamique, mettant l’accent sur le droit de la nation marocaine à l’indépendance et à l’intégrité territoriale.

Lors de cette visite de l’unité, feu SM Mohammed V a prononcé, le vendredi 11 avril à la grande mosquée de Tanger, le prêche de vendredi dans lequel il a appelé la Nation à demeurer attachée aux préceptes de l’Islam, tout en réaffirmant l’ancrage du Royaume dans le monde arabo-islamique.

De son côté, feu SM Hassan II, alors Prince Héritier, a pris la parole devant une jeune audience à l’Institut Moulay El Mehdi de Tanger, évoquant les aspirations du Royaume à un meilleur avenir et sa vision concernant le développement du pays et l’édification des institutions.

L’accueil chaleureux réservé par les habitants de Tanger à feu SM Mohammed V et aux membres de la Famille Royale a donné, d’ailleurs, la preuve de l’attachement du peuple marocain, du Nord au Sud, aux fondements de la Nation et son unanimité quant à la revendication de l’indépendance du pays.

La visite historique de feu SM Mohammed V à Tanger a eu pour effet d’insuffler une forte dynamique au mouvement national revendiquant l’indépendance, à une période où la cause de la libération des peuples gagnait du terrain auprès de la communauté internationale.

Le Maroc, à travers l’ensemble de ses forces vives, œuvrera alors sans relâche pour réaliser cet objectif, sous la conduite éclairée du regretté Souverain, en dépit des manigances des puissances occupantes qui ont fini par se rendre à l’évidence et reconnaître l’indépendance du pays, qui ouvre une nouvelle page dans l’histoire millénaire du Royaume.

Partager/l'article/la page

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.