by

Les pires actions du Maire de la ville de Tanger en 2019

Tangérois! Votre maire est-il un bon ou… un piètre gestionnaire? C’est la question qui fâche du côté de la commune urbaine et spécialement Mohamed Bachir Abdellaoui. Pourtant le maire de Tanger a été élu la pire personnalité de la ville durant l’année 2019.

Pourquoi? Parce qu’il a accumulé les erreurs, a osé là où il ne le fallait pas et a beaucoup hésité quand il ne le fallait pas non plus. Retour sur les actions les plus graves signées par un maire qui pose un grave problème concernant la gestion de la métropole.
A l’instar de l’année 2019, le début de l’année 2020 a enregistré ce que tout le monde a désigné comme étant un crime contre les chiens errants jamais commis à Tanger et pourtant, le maire, en personne, avait signé une convention avec une association locale de protection des animaux pour les protéger en procédant à des actions qui limiteraient leur propagation et danger mais sans les tuer.
Malheureusement, Bachir Abdellaoui, à travers ses services communaux responsables de ce secteur, n’a pas tenu sa parole. Quelques semaines après le début de cette année, ces services ont commis l’irréparable en enregistrant un nouveau massacre contre les chiens errants tout près de la nouvelle gare routière de Tanger. Le choc des populations locales était très grand en trouvant une dizaine de chiens errants entièrement massacrés victimes d’une tuerie qui n’est plus qu’un nouveau crime contre ces animaux.
Sur le plan environnemental, la grosse erreur commise en 2019 par Bachir Abdellaoui allait toucher de plein fouet le jardin centenaire de la Mendoubia quand il avait choisi ce site historique (et cimetières en même temps) et autorisé la construction d’un parking sous terrain pour le stationnement des véhicules. Fort heureusement la force de l’opinion publique et la détermination du Wali Mohamed Mhidia ont stoppé ce qui allait être le grand scandale de Tanger de tous les temps. Après avoir écouté les populations de la ville, le Wali avait ordonné l’arrêt des travaux qui étaient déjà entamés sans aucun respect ni à la nature ni aux squelettes des morts qui jusque là reposaient en paix.
Un autre sujet qui inquiète énormément les habitants de Tanger est lié à la dégradation des principaux monuments historiques de leur ville. En 2019, le maire était si fier en communiquant qu’il a enfin sur le bureau le dossier ficelé relatif au projet de réaménagement des arènes historiques de la ville et un autre concernant celui du théâtre Cervantes. Deux sites d’une valeur inestimable et qui tombent en ruine depuis plus de 30 ans. Malheureusement, là encore les promesses du maire n’ont pas dépassé la porte de son bureau et rien n’indique que ces deux projets seront réalisés à partir de cette année.
Finalement après toutes ces graves erreurs, les tangérois se demandent bien quelle serait la bonne action réalisée par le maire depuis qu’il gère les affaires de leur ville?
Réponse : aucune…!

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed