Agadir : La musique andalouse à l’honneur

musique andalouse

Les mélomanes de la musique andalouse seront au rendez-vous, le 17 novembre 2017, avec la première soirée musicale organisée par l’Association des Passionnés des chants andalous et ce dans le cadre de son nouveau programme artistique pour la saison 2018/2019.

L’Association, présidée par Otman BENKIRANE a été crée en 2016 dans le but de promouvoir la musique andalouse. Pour son président M. Benkirane, un mélomane de la musique andalouse, l’initiative de créer cette association est de participer à la sauvegarde du répertoire de la musique andalouse, de faire aimer ce patrimoine musical et culturel et sa diffusion auprès des jeunes à travers des cours d’initiation aux différentes noubas et la répétition des différents textes. C’est aussi une occasion de participer à l’enrichissement de la vie artistique et culturel de la ville d’Agadir, une ville à vocation artistique.

Depuis sa création, l’Association œuvre activement à répondre à cet objectif par l’organisation de soirées musicales périodiques animées par des orchestres marocains, tels que : l’Orchestre Mohamed Doubi, l’orchestre Feu Abdelkrim Raiss, l’Orchestre Feu Larbi Temssamani et la participation des stars de la musique andalouse :  Mohamed Bajedoub, Abderrahim Souiri, Abdelfettah Bennis …

La première  soirée de la saison 2018/2019 sera animée par l’Orchestre du Feu Larbi TEMSSAMANI sous la direction de Mohamed Amine EL AKRAMI avec la participation de Zineb AFAILAL.

Mohamed Amine El Akrami

Natif de la ville de Larache, l’artiste Mohamed Amine El Akrami est issu d’une famille religieuse, de son père M’hamed El Akrami un passionné de Semmâa et de Madih. Encourager par son père il intègre, à l’age de 10 ans,  le Conservatoire de Larache pour apprendre le luth du maitre Hassan Hariri, puis confié à Larbi Temssemani, l’une des figures marquantes de la musique andalouse. En 1995, il a été choisi par son maitre à la tête de l’Orchestre de Tétouan qui porte le nom de son maître Larbi Temssamani, un hommage à un grand artiste décédé en 2001.

Zaineb Afailal

Zaineb Afailal honore ce rendez-vous musical, une artiste originaire de la ville de Tétouan, une ville d’art et de culture, d’une famille aux origines arabo-andalouse. Zaineb la choriste de l’Orchestre Larbi Temssamani intègre le Conservatoire de musique de Tétouan à l’âge de 10 ans pour apprendre le solfège, une occasion de rallier l’Orchestre Temssamani. Pour Zaineb c’était une expérience qui n’était pas facile car cette musique était dominée par les hommes. Son talent lui a permis plusieurs distinctions, telles que : le certificat d’honneur en musique andalouse, en 2016, un hommage de la 21ème édition du Festival de musique andalouse de Fès.

Abdellah Halimi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.