Aïd Al Fitr : Plus de vigilance sur les routes

Al Fitr

Le Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC) a appelé les usagers de la route à être vigilants et prudents et à prendre les précautions nécessaires pour leur sécurité, en prévision du trafic intense et de l’utilisation massive des moyens de transport public durant la période d’Aïd Al Fitr.

Dans un communiqué, le Comité exhorte l’ensemble des usagers de la route, notamment les conducteurs des véhicules particuliers et les chauffeurs professionnels de taxis, d’autocars et de camions de marchandises, à respecter le code de la route et les règles de sécurité routière.

En vue de garantir les conditions de prévention et de sécurité routières, le CNPAC a incité tous les conducteurs à soumettre leurs véhicules à une visite mécanique et à un examen technique minutieux des systèmes de sécurité avant de prendre la route et ce, afin de s’assurer du bon fonctionnement de l’appareil de freinage et du dispositif des rétroviseurs, des accélérateurs, des lumières et des essuie-glaces, rappelle la même source.

Réduire la vitesse au volant

Les conducteurs sont aussi appelés à se reposer suffisamment afin de conduire de façon sûre et saine, sans la fatigue qui peut causer des troubles de concentration et affecter leur capacité à évaluer les distances et la réactivité au volant, indique le Comité.

Les voyageurs sont, également, invités à préparer bien à l’avance leur trajet pour éviter toute mauvaise surprise ou dangers potentiels, de disposer et de relier les bagages de façon sûre sans surcharger le véhicule, ajoute le communiqué, soulignant que les enfants âgés de moins de dix ans doivent occuper les sièges arrières, avec l’obligation de mettre la ceinture de sécurité, que ce soit pour les passagers avants ou arrières, ou encore les passagers d’autocars de transport public pour les voyageurs.

Les conducteurs sont appelés à réduire leur vitesse au volant, à l’adapter aux conditions climatiques et de conduite, notamment au niveau des virages et des pentes, sans oublier le respect de la distance de sécurité à l’intérieur et à l’extérieur des périmètres urbains, des routes nationales et des autoroutes et d’éviter l’utilisation du téléphone portable au volant, étant donné qu’il multiplie le risque d’accident par cinq.

Le comité a aussi attiré l’attention des usages de la route sur la nécessité d’éviter de rouler en file et d’utiliser le signal lors du dépassement et l’arrêt, appelant les conducteurs à faire preuve de tolérance, même envers les erreurs des autres.

280 unités de radar mobile

Les contrôles routiers seront intensifiés au cours de cette période, compte tenu de la nécessité de l’adoption d’une approche restrictive, parallèlement à l’approche de sensibilisation pour améliorer les conditions de sécurité routière, informe, de même, le Comité.

Cette dernière mesure s’inscrit dans le cadre du plan d’action du Comité au titre de l’année 2019 prévoyant la mise en place de mécanismes et d’équipements de surveillance de pointe, comprenant la mise à disposition de 280 unités de radar mobile pour le contrôle de la vitesse auprès des services de la Sûreté nationale et de la Gendarmerie Royale. Ces radars permettront la détection de l’infraction d’excès de vitesse de chaque véhicule avant même et après le dépassement du radar, qui détecte, également, tout excès de vitesse commis pendant la nuit à une distance de 1.200 m.

Partager/l'article/la page

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.