by

Alexandre de Juniac : les frontières doivent être réouvertes sans mesures de quarantaine

Alexandre de Juniac : Les frontières doivent être réouvertes sans mesures de quarantaine

Le chiffre d’affaires des compagnies aériennes devrait accuser une chute de plus de 60% en 2020 pour atteindre 328 milliards de dollars, en ce qui représente la “pire année financière” pour le secteur, fortement plombé par la crise liée au Covid-19, a annoncé mardi l’Association internationale du transport aérien (Iata).

“La crise du Covid-19 a menacé la survie de l’industrie du transport aérien qui “a réduit ses coûts d’un milliard de dollars en moyenne par jour en 2020 et va continuer à accumuler des pertes sans précédent”, a indiqué l’Association, qui regroupe 290 compagnies aériennes.

L’Iata prévoit des pertes nettes de 118,5 milliards de dollars pour le secteur en 2020, contre 84,3 milliards estimés en juin, et des pertes nettes de 38,7 milliards pour 2021.

Le directeur général de l’Association, Alexandre de Juniac, cité dans un communiqué relayé par les médias, a qualifié la crise de “dévastatrice et implacable” pour le secteur.

“Les frontières doivent être réouvertes sans mesures de quarantaine pour que les passagers puissent à nouveau prendre l’avion. Les compagnies devraient continuer à puiser dans leurs liquidités au moins jusqu’au quatrième trimestre 2021, il n’y a donc pas de temps à perdre”, a ajouté Juniac, qui quittera ses fonctions en mars pour être remplacé par Willy Walsh, l’ancien patron du groupe IAG.

L’Association internationale du transport aérien tient sa réunion annuelle de lundi à mercredi.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed