Ambassade américaine à Al Qods – 37 Palestiniens tués à Gaza le jour de l’inauguration

ambassade

Trente-sept Palestiniens ont été tués et des centaines ont été blessés, lundi dans la bande de Gaza par des soldats israéliens à la frontière, où des dizaines de milliers de personnes manifestent contre le transfert à Al Qods de l’ambassade américaine en Israël, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé local.

Ces 37 décès portent à 91 le nombre de Palestiniens tués dans la bande de Gaza depuis le début d’un mouvement de protestation massif le 30 mars. Ils font aussi de cette journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de 2014 dans l’enclave sous blocus.

Au moment où le bilan s’alourdissait d’heure en heure, le président américain Donald Trump saluait le transfert à Jérusalem de l’ambassade des Etats-Unis comme « un grand jour pour Israël », et soulignait sur Twitter que la chaîne de télévision Fox, qu’il regarde assidûment tous les matins, retransmettrait la cérémonie en direct.

L’inauguration de l’ambassade, provisoirement installée dans les locaux de ce qui était le consulat américain en attendant la construction d’une nouvelle représentation, a lieu dans une période éminemment sensible.

Les Palestiniens perçoivent comme une « provocation » la date choisie, précédant de 24 heures les commémorations de la « Nakba », la « catastrophe » qu’a constitué la création d’Israël pour des centaines de milliers d’entre eux chassés ou ayant fui de chez eux en 1948.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here