by

Après deux accidents mortels, le 737 MAX de Boeing autorisé à reprendre les airs

Après deux accidents mortels, le 737 MAX de Boeing autorisé à reprendre les airs

L’Administration fédérale de l’aviation américaine (FAA) a autorisé le 737 Max de Boeing à reprendre les airs de nouveau et à transporter des passagers, après une interdiction qui a duré 20 mois suite à deux accidents mortels ayant impliqué ce bestseller du constructeur aéronautique américain.

La FAA a estimé que des modifications de logiciel apportées par Boeing sur l’appareil, la conception et la formation avaient rendu l’avion sûr pour fonctionner et voler de nouveau.

Cette décision permettra d’une part aux compagnies aériennes qui relèvent de la juridiction de l’autorité de réglementation américaine, notamment aux Etats-Unis, de prendre les mesures nécessaires pour assurer le retour en service des avions 737 MAX et, d’autre part, à Boeing d’entamer la livraison de nouveaux appareils de son bestseller.

“Nous n’oublierons jamais les vies perdues lors des deux accidents tragiques qui ont conduit à la décision de suspendre l’exploitation de ces avions », a réagi le Président-directeur général de Boeing, David Calhoun, suite à la décision de la FAA.

« Ces événements et les enseignements que nous en avons tirés ont transformé notre Groupe et nous ont amenés à concentrer davantage encore notre attention sur nos valeurs fondamentales que sont la sécurité, la qualité et l’intégrité», a-t-il déclaré dans un communiqué.

« La directive de la FAA représente un jalon important », a estimé de son côté, le Président-Directeur Général de la division Boeing Aviation Commerciale (BCA), Stan Deal. « Nous continuerons à travailler avec les autorités de réglementation du monde entier, ainsi qu’avec nos clients, pour assurer le retour en service de ces avions dans le monde entier », a-t-il assuré.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed