Disparition des bagages des photographes du couple princier britannique

photographes

Trois photographes personnels du prince Harry et de la duchesse Meghan Markle ont perdu leurs bagages alors qu’ils accompagnaient le couple royal dans leur visite officielle au Maroc. Depuis leur arrivée jeudi dernier, la RAM n’aurait « même pas délivré un accusé de perte ».

C’est le second incident dans le séjour du duc et de la duchesse de Sussex au Maroc, qui avaient subi le retard de leur vol avec la RAM.

La RAM aurait également perdu des bagages. Arthur Edwards, 78 ans, le plus ancien des photographes de la famille royale pour le tabloïd The sun, a quant à lui déclaré sur son compte twitter s’être déplacé plusieurs fois à Rabat pour ses bagages, sans trouver une solution à son problème. L’ironie de l’histoire, c’est que le photographe espère que ses bagages ne seront pas envoyés au Maroc alors même qu’il retourne à Londres ce jeudi.

Rookie de son surnom, un autre photographe de la famille royale depuis plus de 25 ans, a également parlé, sur son compte twitter, de la « responsabilité légale » de la RAM, qui « n’aurait même pas délivré un accusé de perte » aux photographes.

Mark Cuthbert a dénoncé, lui, « le service douteux » de la Royal Air Maroc, mais également de British Airways et Iberia, regrettant et dénonçant le fait que « sept médias ainsi que la BBC n’aient pas reçu leurs bagages »..

La Royal Air Maroc fait aujourd’hui le point sur la question en publiant un communiqué détaillé à propos de ces deux faits, elle attribue la question du retard aux contraintes résultant des conditions météorologiques dans la ville de départ. « En raison d’un épais brouillard au-dessus de Londres, les autorités des aéroports de Londres, Heathrow et Gatwick, ont demandé à plusieurs compagnies aériennes dont Royal Air Maroc, de suspendre provisoirement leurs vols sur la capitale anglaise samedi dernier », indique RAM.

La compagnie confirme que les trois passagers concernés ont bien été transportés par Royal Air Maroc sur le vol AT 801 du Vendredi 22 février, entre Londres et Casablanca. « Pour autant, ces passagers n’avaient pas enregistré de bagages à bord de l’avion les transportant », précise la même source. « Nous avons par la suite été informés que, pour des raisons purement opérationnelles propres aux trois passagers, lesdits bagages devaient être acheminés de Londres à Casablanca via une escale à Madrid à travers des compagnies aériennes autres que Royal Air Maroc », indique RAM.

Partager/l'article/la page

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.