by

Centre hospitalier « Covid-19 » , un modèle de concertation des efforts

Centre hospitalier « Covid-19 » , un modèle de concertation des efforts

Avec l’augmentation des cas de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le Centre national d’estivage à la forêt diplomatique – au sud de Tanger – a été transformé en un Centre hospitalier de campagne pour prendre en charge les cas qui développent des symptômes légers.

Cette structure sanitaire, qui dispose de tous les équipements et installations nécessaires, a permis de soutenir les efforts des différents intervenants pour contenir la propagation du virus, et de traiter, dans les meilleures conditions, les patients atteints de Covid-19 au niveau de la région, depuis le début de l’allègement des mesures de confinement, en particulier ceux qui présentent des symptômes légers.

Lors d’une visite au Centre, la directrice régionale de la santé, Ouafae Ajnaou, a souligné que cet hôpital de campagne s’inscrit dans le cadre d’une approche proactive visant à augmenter la capacité litière, à un stade où le nombre de cas présentant des symptômes bénins a progressé avec l’augmentation de la cadence des tests de dépistage après l’ouverture du premier laboratoire à Tanger, puis un deuxième à Tétouan et un autre à l’Institut Pasteur de Tanger, expliquant qu’avec l’accroissement de la capacité de dépistage, plusieurs nouveaux cas ont été détectés positifs.

La responsable a affirmé que cette structure constitue « un modèle de travail concerté avec tous les intervenants de la santé publique et du secteur privé, du Croissant rouge, des médecins généralistes et des spécialistes, ainsi que des autorités publiques », notant qu’il s’agit d’ »un bel espace où les patients et les visiteurs se sentent rassurés grâce aux soins prodigués en permanence par les équipes médicales pour préserver la santé des patients et procéder à l’isolement immédiat des cas contacts en vue de limiter la propagation de l’épidémie.

Elle a précisé que la capacité d’accueil du centre, divisé en deux compartiments pour hommes et femmes, s’élève à 700 lits, relevant que l’hôpital a accueilli, depuis son ouverture, environ 1.000 cas confirmés, dont près de la moitié ont été guéris.

Mme Ajnaou a, par ailleurs, relevé que cette structure sanitaire a contribué à faciliter l’opération de prise en charge des patients contaminés au Covid-19, et à alléger la pression sur les hôpitaux publics pour traiter les cas graves et critiques de coronavirus, ainsi que les personnes atteintes d’autres maladies.

Pour sa part, le chef de la division des maladies transmissibles au ministère de la Santé, Abdelkrim Belfkih, a indiqué que cette visite s’inscrit dans le cadre des visites régulières effectuées par les responsables du ministère dans les différents centres destinés à la prise en charge des malades du Covid-19 pour soutenir et accompagner les équipes médicales, notant que la visite du centre de Tanger intervient suite à l’augmentation considérable des cas de Covid-19 dans le monde et au Maroc, après l’allègement du confinement, ce qui nécessite, selon lui, de faire preuve d’un haut degré de vigilance et d’augmenter la capacité d’accueil de patients.

M. Belfkih a, à cet égard, insisté sur l’importance d’avoir confiance dans le système de santé marocain et la nécessité de soutenir le personnel de santé, appelant les citoyens à veiller au strict respect des mesures préventives, notamment celles liées au port du masque de protection, et au respect de la distanciation sociale, afin de renforcer la lutte contre la pandémie.

Le Croissant rouge marocain a procédé, quant à lui, à la mobilisation de ses cadres médicaux et paramédicaux et ses ressources matérielles, pour contribuer aux efforts de prise en charge des patients contaminés au Covid-19 à l’hôpital de campagne de la forêt diplomatique.

De son côté, le coordinateur national des programmes et projets du Croissant rouge marocain, Mohamed Essaâli, a souligné que le Croissant rouge s’est engagé avec tous ses volontaires, au niveau national et dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, et a mobilisé environ 120 médecins, infirmiers et administrateurs, ainsi que son réseau de cliniques pour travailler aux côtés du ministère de la Santé en vue de contenir la propagation du virus.

M. Essaâli a estimé que la réussite de cette action est principalement liée à la coordination et à la coopération dans la gestion de ce centre hospitalier.

Pour Abdelilah El Kahloun, médecin urgentiste au secteur privé et sauveteur au Croissant rouge marocain, ce centre est « l’un des plus grands hôpitaux de campagne destinés à prendre en charge les patients contaminés au Covid-19 » au Maroc, notant que le centre dispose également d’un dispensaire avec 7 lits pour le service des urgences et les soins infirmiers.

M. El Kahloun a assuré que les équipes médicales du centre surveillent de près l’état de santé des patients, afin de procéder au transfert des cas graves vers les hôpitaux publics.

Avec MAP

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed