Cession du théâtre Cervantes – Un don en suspens 

théâtre Cervantes

Alors que tout le monde fête le don par l’Espagne au Maroc du théâtre Cervantes, qui tombe en ruine depuis plusieurs décennies, presque personne ne s’est rendu compte que lors de la négociation de cet accord le gouvernement de Madrid a bien souligné une importante condition et que dans le cas de sa négligence cet accord pourrait être purement et simplement annulé.

En effet, dans la convention signée entre le Maroc et l’Espagne concernant le lègue du théâtre Cervantés un point reste extrêmement crucial. Les Espagnols ont ainsi souligné en rouge un paragraphe selon lequel la partie marocaine s’engage totalement à respecter la forme architecturale historique du bâtiment, tout en respectant strictement la célébration des activités artistiques et culturelles espagnoles.

Dans le cas où cet engagement n’est pas respecté, la partie espagnole aura le droit de reprendre le théâtre, sachant que le bâtiment gardera normalement son aspect de toujours, surtout au niveau de la façade du théâtre Cervantes, la nature de la programmation des activités qui y seront programmées risque fortement de poser un problème si elle ne respecte pas cet engagement.

A rappeler que l’accord de la cession du théâtre Cervantes a été signé par les représentants des ministères de la culture des deux pays, en présence des rois Mohammed VI et Felipe VI.

Partager/l'article/la page

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.