Changement salutable à la Wilaya de Tanger – Abdelhamid Najim, nouveau Secrétaire Général & Hafid Saddeq, Chef du département des Affaires Générales

changement

Un changement salutable à la Wilaya de Tanger a eu lieu le lundi 25 juin. Le Wali de la région Tanger-Tétouan-Al Houceima, M. Mohamed El Yacoubi, a présidé la cérémonie d’installation dans leurs nouveaux postes de responsabilité,  de M. Abdelhamid Najim, nouveau Secrétaire Général à la Wilaya de Tanger et M. Hafid Saddeq, Chef du département des Affaires Générales au sein de la même administration.

Ce changement a eu lieu en présence des principaux responsables de la ville et des autorités civiles et militaires. Ces nouvelles  nominations, auxquelles il faut ajouter celles de 27 Caïds dont deux femmes, viennent à la suite du vaste mouvement opéré par le ministère de l’Intérieur.

Mercredi 20 juin, le Roi Mohammed VI avait ordonné une nouvelle procédure de recrutement du corps des agents d’autorité, fondée sur la mise en valeur des compétences et l’application des principes du mérite et d’égalité des chances. La réponse du ministère de l’Intérieur ne s’est pas attendre. Le département a immédiatement annoncé un vaste mouvement intéressant des   » personnes ayant ont occupé leurs postes pendant 4 ans ou plus au sein de la même administration.

changementComme attendu, le vaste mouvement de redéploiement, de promotions et de limogeages parmi les agents d’autorité au niveau national, s’est aussi intéressé de la ville de Tanger et sa région.
L’opération vise un redéploiement partiel qui permettrait d’adapter les postes aux compétences, de pourvoir les postes vacants et de répondre aux demandes concernant des situations sociales et sanitaires », indique le ministère dans son communiqué.
changementPour la première fois, le ministère a procédé à des entretiens oraux pour promouvoir des agents d’autorité.
Cette promotion a concerné 212 personnes:
– 22 pachas, présidents d’arrondissements et de zones urbaines promus au grade de secrétaires généraux,
– 163 caïds, promus au poste de pacha, président d’arrondissement et de zone urbaine,
– 27 khalifs au poste de caïd.

Par ailleurs, 114 lauréats de l’Institut royal de l’administration territoriale ont été intégrés.

Quelques 110 agents ont été déférés devant le conseil de discipline. Les sanctions se sont réparties comme suit:
– 25 agents d’autorité révoqués, dont un wali et 5 gouverneurs,
– 21 agents limogés, dont un gouverneur,
– dégradation de 29 agents d’autorité,
– blâme contre 21 agents,
– avertissement contre 14 agents.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.