Cité Mohammed VI Tanger Tech: Les travaux démarrent bientôt

Tanger Tech

Les plans de conception et d’exécution de la Cité Mohammed VI Tanger Tech sont « très avancés » et les travaux devraient débuter au cours du second semestre, a affirmé Othman Benjelloun.

« La mise en œuvre de ce projet est en bonne voie, je l’affirme solennellement. 2.000 ha de terrain sont identifiés et en cours de cession par l’État aux promoteurs sino-marocains », a fait savoir le président du groupe BMCE Bank, Othman Benjelloun, dans une déclaration rendue publique lundi, notant que ce projet a déjà fait l’objet de délimitation et de bornage par l’administration marocaine.

« La mobilisation de notre groupe est sans réserve. La détermination des partenaires chinois est régulièrement réitérée, quelle que soit la complexité d’un projet assurément de longue haleine », a précisé M. Benjelloun dont le groupe participe à ce projet d’envergure au titre de banquier, d’assureur et de promoteur des investissements prévus d’y être opérés.

L’engagement de l’ensemble des composantes étatiques donne, à ce partenariat public-privé national et international, une dimension exceptionnelle qui fera de la Cité Mohammed VI Tanger Tech un modèle pour le Maroc et pour l’ensemble du continent africain, a-t-il estimé.

A cet effet, M. Benjelloun a annoncé qu’une présentation à la presse est prévue au siège de BMCE Bank of Africa à la veille de la célébration de la Fête du Trône, afin d’éclairer l’opinion publique, au Maroc et à l’étranger, par rapport aux modalités et autres spécificités du projet et dissiper toutes inquiétudes ou doutes à ce sujet.

Par ailleurs, le responsable a rappelé que la Cité Mohammed VI Tanger Tech constitue un projet « majeur et inédit dans les annales économiques du royaume » et une cité industrielle moderne, futuriste, écologique, connectée aux nouvelles et futures technologies et en même temps, résidentielle prévoyant pour ses habitants, un mode de vie sain autant que productif.

Cette Cité est prévue d’éclore aux portes de l’Europe dans une zone mitoyenne du plus grand port de transbordement d’Afrique, Tanger Med, a-t-il indiqué, rappelant qu’elle devrait accueillir plus de 200 entreprises chinoises et employer, dans le secteur industriel, de l’habitat, de la santé et de l’éducation, plus de 200.000 personnes dans les 10 ans à venir.

« C’est une réalisation futuriste qui impliquera un investissement colossal de l’ordre de 10 à 11 milliards de dollars, soit plus de 105 milliards de dirhams », a-t-il ajouté.

« Sont autant de gages de la réussite future de sa réalisation et du sérieux garanti de sa mise en œuvre, le fait que SM le Roi se soit lui-même déplacé à Tanger pour en présider la cérémonie de lancement et que cette cité porte son nom, – Cité Mohammed VI Tanger Tech, également le fait, que se trouvent ainsi pleinement engagées, plusieurs autorités nationales et territoriales, au même titre que deux grands groupes privés », a souligné M. Benjelloun.

Les parties prenantes de la convention signée devant le Souverain sont le ministère de l’Intérieur, le ministère de l’Économie et des finances, le ministère du Commerce et de l’Industrie, la Wilaya de Tanger, la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, aux côtés du groupe Haite et de BMCE Bank of Africa.

Partager/l'article/la page

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.