Eurowings : la ligne Cologne-Bonn et Tanger-Ibn Battouta sera de nouveau opérée

Battouta

La compagnie aérienne low cost va transférer à TUIFly Deutschland deux liaisons à Cologne –Bonn, vers Casablanca-Mohammed V et Tanger-Ibn Battouta Maroc. Elle a d’autre part effectué son premier vol en Airbus A340-300 opéré par Brussels Airlines.

Eurowings reste sans concurrence sur cette route comme entre Cologne-Bonn et Tanger-Ibn Battouta, ligne qui sera de nouveau opérée du 21 juin au 25 octobre avec un puis deux rotations hebdomadaires, par TUIfly Deutschland en 737-800 d’abord puis par Germanwings en Airbus A319 de 142 sièges selon Airlineroute. Les vols sont programmés à partir de début juillet lundi à 18h50 (arrivée à 21h05) et jeudi à 22h45 (arrivée le lendemain à 1h00), les vols retour quittant le Maroc lundi à 21h45 (arrivée le lendemain à 1h45) et vendredi à 1h45 (arrivée à 5h45). Rappelons que la low cost propose aussi à Cologne-Bonn des vols vers Nador, et se pose également à Agadir.

Du 21 juin au 24 octobre 2018, la filiale du groupe Lufthansa spécialisée dans le vol pas cher proposera un vol par semaine entre sa base à Cologne-Bonn et l’aéroport de Casablanca-Mohammed V, opéré par TUIfly Deutschland en Boeing 737-800 de 189 sièges. Les départs du Maroc seront alors programmés jeudi puis dès le début juillet mercredi à 22h40 pour arriver le lendemain à 1h15, les vols retour quittant le Maroc jeudi à 2h05 pour arriver à 6h20.

Côté flotte, Eurowings a commencé à opérer le premier Airbus A340-300 opéré par Brussels Airlines, qui sera rejoint d’ici la fin avril par deux autres pour être déployés vers les Etats-Unis et les Caraïbes. Immatriculé 00-SSW, il a effectué le 20 mars une rotation entre sa base de Düsseldorf et l’aéroport de Vienne-Schwechat, avant de s’envoler vers Palma de Majorque ; les deux destinations ont été choisies pour l’entrainement des équipages, et l’accueilleront jusqu’à la fin du mois prochain. Les trois A340 s’envoleront alors vers New York, Miami, Fort Myers aux Etats-Unis, Cancun au Mexique et Punta Cana en République dominicaine, toujours au départ de Düsseldorf.

Avec ces trois quadriréacteurs exploités par Brussels Airlines, le groupe Eurowings pourra proposer « plus de 1700 vols supplémentaires et servir 450.000 passagers supplémentaires par an » ; la flotte long-courrier de la low cost à Düsseldorf passera à sept avions avec l’horaire d’hiver 2018/19. « Nous allons fournir à la Rhénanie-du-Nord-Westphalie des connexions au monde entier sur une grande échelle et développer régulièrement nos opérations long-courriers à Düsseldorf« , a déclaré Michael Knitter, directeur général et chef de l’exploitation d’Eurowings dans un communiqué. Il rappelle que les équipes belges ont coopéré avec Eurowings « pour créer une opération aérienne complète à partir de zéro en seulement cinq mois et demi » ; le fait de pouvoir déjà prendre l’avion depuis Düsseldorf fin avril « est un exemple parfait de l’agilité et du professionnalisme d’Eurowings Group », ajoute le dirigeant. Outre les 250 pilotes et PNC recrutés, la BIZclass, une classe Affaires à part entière, a été développée pour ces opérations long-courrier.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here