Des bus urbains nouvelle génération et éco-friendly sillonneront Safi

urbains

Des bus urbains nouvelle génération, éco-friendly et répondant aux besoins et attentes de la population locale sillonneront la ville de Safi à partir du 1er janvier prochain.

L’adoption par la Commune urbaine de Safi de l’expérience de la gestion déléguée du secteur du transport urbain pour la première fois dans l’histoire de la cité de l’Océan, atteste de la volonté des élus locaux de mettre à niveau ce service vital, qui a souffert pendant longtemps de problèmes et contraintes, liés notamment à l’état mécanique de la flotte actuelle.

Pour le président du Conseil de la commune urbaine de Safi, Abdeljalil Labdaoui, ce mode de gestion a été adopté suite à la décision du Conseil lors de la session de mai 2017, et après l’approbation des services centraux du ministère de l’Intérieur du cahier de charge.

Les bus de la nouvelle société, qui sera chargée de la gestion du secteur du transport urbain à Safi, sillonneront la ville à partir du 1er janvier 2019, a-t-il indiqué dans une déclaration à la MAP, faisant savoir que la société espagnole débutera ses activités à Safi avec une flotte composée de 45 nouveaux bus et 25 autres déjà en service de la flotte actuelle appartenant à la Régie autonome de transports urbains et qui subiront des réparations.

Il a en outre, fait remarquer que ces nouveaux bus, fabriqués en Allemagne, sont dotés de normes techniques modernes et de la qualité, portent le label écologique et équipés de caméras de surveillance et du Wifi ainsi que des sièges dédiés aux personnes à besoins spécifiques.

M. Labdaoui a indiqué que la flotte comportera 73 bus, dès la première année du contrat, qui desserviront toutes les lignes que ce soit dans le périmètre urbain tout en veillant à créer de nouvelles lignes urbaines, outre les collectivités territoriales adhérant à la convention sur le transport et qui ont exprimé leur désir de bénéficier de leur connexion avec les lignes de la nouvelle société gestionnaire du secteur du transport à Safi.

Il s’agit des communes de Maâchate (Souiria Lkhdima), la municipalité de Sebt Gzoula, Tlat Bouguedra, L’Cap (Bedouza), Ahrara, Dar Si Aissa et plus tard la municipalité de Jemaâ S’Him.

Ainsi, poursuit M. Labdaoui, le nombre de populations qui bénéficieront des services de ces bus s’élève à plus de 300.000 habitants et à des prix convenables, faisant savoir que le nombre de nouveaux bus augmentera d’année en année pour atteindre 135 bus d’ici 5 ans.

Le président du Conseil communal de Safi a tenu à rappeler que lors de la sélection de la société délégataire, la commune urbaine de Safi a pris en considération deux critères. Le premier se rapporte à l’efficacité et à l’efficience alors que le deuxième critère est lié à l’investissement de la commune dans ce secteur, qui a souffert durant des années de grandes contraintes, dont les charges pèsent sur le budget du Conseil communal de Safi.

M. Labdaoui a par ailleurs, noté que vu l’importance du dossier et la priorité accordée par le Conseil à la question du transport urbain en tant que service public, il a été procédé à la constitution d’une commission chargée de cette question et qui, après une étude approfondie de dossiers des deux sociétés qui ont présenté des dossiers à l’appel d’offre, et après consultation d’un expert comptable, a opté pour l’offre présentée par la société espagnole.

Conformément aux engagements contenus dans le cahier de charges, la société espagnole s’engage à louer le hangar exploité actuellement par la Régie autonome de transports urbains de Safi pour un montant annuel de l’ordre de 1,5 million DH et à employer l’ensemble des salariés de la Régie et à garantir leurs droits.

A rappeler que le contrat liant le Conseil communal de Safi et la société espagnole délégataire s’étalera sur 10 ans renouvelable.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.