Développement touristique global – Le temps de la mobilisation territoriale est venu

développement

Avec un peu plus de 42.000 touristes qui ont visité la région de Tanger en 2018, ce sont finalement les chinois qui ont contribué cette année à l’augmentation du nombre total des touristes ayant séjourné dans notre région.

Cette statistique, qui a été communiquée par la délégation du ministère de tourisme à Tanger, paraît comme une sorte d’alerte appelant les opérateurs du secteur à multiplier les efforts sur tous les fronts pour que ce chiffre soit multiplié davantage.
Les chinois sont d’excellents touristes qui remplissent bien les caisses des hôtels, des restaurants, des bazars… enfin un peu partout où ils vont. C’est une aubaine. Nonobstant, les touristes chinois sont par ailleurs très exigeants et restent à la recherche de la perfection quand il s’agit de satisfaire leurs goûts et besoins. Ils paient fort la qualité des services qu’on leur présentent, mais sont aussi très sévères quand ils se sentent négligés ou victimes d’une magouille quelconque.
Quand un touriste chinois apprécie mal un service il le dénonce partout et son effet boomerang est immédiat. Les professionnels du secteur, toutes branches azimut, ont donc intérêt à bien penser à des programmes sans aucune faille afin de protéger cet avantage. Tout dernièrement, la ville de Chefchaouen a organisé des festivités commémorant le nouvel an chinois, cet événement a été relayé par des touristes chinois via Instagram et des centaines de photos et vidéos ont été vues et diffusées de par le monde. Cette action va sûrement rapporter gros au secteur touristique de la ville bleue et même à toute la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.
Lors de la dernière assemblée élective du CRT-TTA, il a été bien signifié qu’une bonne partie des touristes qui découvrent les destinations de cette région le font grâce à Chefchaouen qu’ils ont aimé et décidé de visiter. Ainsi, directement ou indirectement, cette petite cité si belle et si charmante, attire des touristes qui finissent par séjourner aussi à Tanger, Tétouan ou Assilah.
Mobiliser les territoires en faveur de la croissance touristique régionale, tel doit être l’un des principaux objectifs sur lequel devront désormais se pencher tous les décideurs
Partager/l'article/la page

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.