La cuisine marocaine, l’une des plus riches au monde

cuisine
La cuisine marocaine «mérite bien de l’honorer comme il se doit », a souligné le président du Festival de la diplomatie culinaire. Présenter le Maroc comme une destination gastronomique de choix est l’objectif principal recherché par les organisateurs du Festival de la diplomatie culinaire, dont la deuxième édition est prévue du 08 au 11 février à Maspalomas et durant lequel les mille et une saveurs de l’art culinaire marocain seront à l’honneur.

La cuisine marocaine, l’une des plus riches au monde par sa variété de couleurs, arômes et épices dénotant d’un savoir-faire ancestral, qui a toujours su traverser les temps, «mérite bien de l’honorer comme il se doit et que son image de marque soit mise en valeur aux îles Canaries, l’une des régions les plus réputées au niveau touristique», a souligné le président du Festival, Bachir Ayad.

«Notre objectif est de consacrer, développer et faire réussir ce festival qui met en évidence la grande importance du volet culinaire dans la promotion de la destination Maroc comme le font d’ailleurs plusieurs pays, et ainsi contribuer à l’effort de faire du Royaume une destination gastronomique de choix», a-t-il ajouté dans un entretien à la MAP.

Il a expliqué que c’est de la réussite de la première édition du festival euro-méditerranéen de la gastronomie à Saidia qu’est venue l’idée d’organiser un festival de la diplomatie culinaire à Maspalomas, dont la 2è édition a choisi justement d’honorer les spécialités culinaires et les plats typiques de la région de l’Oriental.

En 2017, lors du lancement de la première édition de la diplomatie culinaire, «on a bien compris que la gastronomie peut façonner positivement l’image d’un pays, d’une région ou d’une ville», a encore affirmé, M. Ayyad, ajoutant que pour cette deuxième édition, il prévoit la participation de grands chefs marocains et étrangers, cuisiniers ou pâtissiers, qui rivaliseront tous à donner le meilleur d’eux même pour présenter les meilleurs plats séducteurs des papilles à travers ces mixages d’ingrédients, d’épices et d’arômes qui attribuent à la cuisine marocaine toute sa richesse, son originalité et sa particularité.

Le président du festival, qui a confié être actuellement en contact permanent avec des chefs de cuisine français en prévision de l’organisation de la première édition de la diplomatie culinaire à Paris, ne cache pas ses ambitions de faire du festival de Maspalomas un rendez-vous annuel qui sera consacré dans les annales des grands évènements culinaires au niveau mondial.

«Nous sommes animés par la ferme volonté de faire de ce festival, un grand évènement mondial», a-t-il souhaité.

Ayant pour thème « L’art culinaire marocain : histoire de mille et une saveurs », cette deuxième édition a pour objectif de mettre en valeur le riche patrimoine culinaire du Royaume, en tant que véritable vecteur d’échange interculturel et de promotion touristique de la destination Maroc dans le Monde.

Cette manifestation, qui célèbre la tradition gastronomique marocaine, cherche aussi à faire découvrir au public canarien et aux touristes visitant l’archipel un patrimoine d’une grande richesse et authenticité qui reste ouvert aux influences et saveurs de différentes cultures et à une nouvelle dynamique toujours créative.

Des chefs cuisiniers marocains et internationaux seront au rendez-vous pour mettre en valeur des aspects fondamentaux du savoir-vivre marocain et de la riche civilisation millénaire du Royaume aux multiples affluents.

Organisé en collaboration avec plusieurs partenaires espagnols et marocains, le Festival de la diplomatie culinaire mettra en vedette, lors de cette deuxième édition, la région de l’Oriental, connue par son patrimoine gastronomique riche et varié, partagé avec le pourtour méditerranéen, façonné par des traditions séculaires locales et enrichi par les échanges et les influences berbères, arabes, andalouses ou encore mauresques.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.