La participation de judokas israéliens au Grand Prix International d’Agadir fait polémique

judokas

Malgré l’appel au boycott, plusieurs judokas israéliens participent actuellement au Grand Prix International de judo qui s’est ouvert hier, vendredi, à Agadir

En tout, neuf judokas originaires d’Israël se sont vus délivrer le visa par les autorités marocaines et participent au tournoi et ce, malgré les appels au boycott lancés sur les réseaux sociaux.

En tout, 241 athlètes issus de 38 pays vont s’affronter lors de ce Grand prix international qui prend fin demain.

L’année dernière, le royaume a été contraint de délivrer un visa à l’athlète Or Sasson qui devait participer aux championnats du monde de judo, suite à la plainte déposée par sa fédération pour faire « constater une mesure discriminatoire prise par les autorités marocaines à l’encontre de la délégation israélienne. »

Le Maroc a été menacé par le président de la Fédération internationale de judo Marius Vizer de retrait de plusieurs compétitions qu’il devait abriter, dont le Grand Prix International de judo à Agadir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.