by

Comment développer efficacement le tourisme dans la région Tanger-Tétouan Al Hoceima ?  

Il est toujours sain d’écouter les avis des professionnels pour bien développer n’importe quel secteur d’activité et pour le tourisme c’est même très recommandé. Alors quelles sont les idées et les propositions formulées par les principaux opérateurs pour faire avancer d’un cran un secteur qui mérite toutes les bonnes intentions?
Dans le cadre de ses dossiers spéciaux, le numéro du mois de septembre du magazine Ping Pong et le site newstourisme.com reviennent sur les actions et stratégies permettant un meilleur développement du secteur touristique dans la région du nord. Plusieurs opérateurs nous livrent ici leurs avis et points de vue relatifs à ce sujet d’actualité.
La région
Rkia Alaoui
Présidente du Conseil Régional de tourisme, directrice générale de l’hôtel Marina Smir et présidente du conseil préfectoral du tourisme M’diq-Fnidek
 
“Le développement du tourisme dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima nécessite tout simplement beaucoup plus d’investissements dédiées directement au développement de ce secteur. Que ce soit du côté du secteur public ou privé, ce que l’on investit dans le développement touristique est tout simplement insuffisant. Ceci est à mon sens la priorité numéro 1.
Deuxièmement, afin qu’un quelconque secteur se développe, il faut que ses forces-vives s’allient et soient des force de proposition qui mettent la main dans la main, gardant en tête que le but ultime est un développement qui profite à tous : A l’investisseur (public ou privé), à l’économie et au citoyen lambda.
Troisièmement, et pour être dans l’efficacité, il faut adopter des stratégies de quick-win :
● Passer de marques par “activité” à des marques territoriales et communiquer avec la même “identité” à tous les niveaux : dans les services aux citoyens comme dans les campagnes promotionnelles à l’international.
● Moderniser et innover dans le dispositif technologique et se positionner en pôle position dans tout ce qui est de l’ordre de la promotion digitale et la facilitation de la connaissance de la destination. Et ne surtout pas refaire l’erreur de concentrer les efforts de promotion digitale sur l’étranger, mais adopter des stratégies spécifiques à la clientèle marocaine avec des messages qui les intéressent directement.
● Investir davantage dans la promotion du tourisme interne, en et hors saison estivale et lancer une communication dédiée à la sensibilisation sur les meilleures pratiques à adopter pour mieux profiter de ses vacances d’été dans la région du Nord, notamment en faisant la promotion de segments de produits pas assez connus par les touristes internes.
● Faciliter à nos professionnels l’accès aux TO et décideurs internationaux à travers des événements organisés sur place mais aussi à travers les différents salons internationaux auxquels nous participons.
● Être davantage dans la promotion virale aussi. C’est plus facile à dire qu’à faire, mais investir dans le bon contenu et les bonnes idées, toujours dans le cadre de notre stratégie, nous permettra de lancer des actions promotionnelles dont le retour sur investissement dépasse toute attente”.
La région
Saad Abbassi
Délégué provincial du ministère de tourisme à Tanger
“Depuis quelques années, la mobilisation a été générale dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, grâce aux  grands projets lancés par Sa Majesté Le Roi Mohamed VI, pour transformer Tanger et la région en locomotive de développement économique national.
Pour un développement efficace du secteur touristique dans la région, il faut dynamiser 4 grands axes à savoir l’habitabilité, la connectivité, la promotion et l’animation.  La région a connu un développement touristique intrinsèque, enregistrant le plus fort taux de croissance national depuis 2 ans, grâce au positionnement proche des grandes villes touristiques du royaume.
La ville dispose aussi d’une fenêtre d’opportunité propice à la redynamisation de la fréquentation déjà  en hausse, et l’intérêt des grands opérateurs internationaux qui est bien marqué. Il convient donc d’agir de  manière décisive afin de capitaliser rapidement sur cette dynamique.
Le développement du tourisme dans toute la région ne peut passer que par la réussite de la destination Tanger. Il s’agit donc de capitaliser sur ses atouts pour développer un tourisme urbain, culturel et d’affaires de qualité on s’appuyant sur les moteurs de développement économique de la région.
A cet effet, un plan agressif de renforcement de la connectivité aérienne avec un triplement des dessertes vers les principales villes européennes est devenu nécessaire. De même, un plan d’action sera développé pour positionner Tanger comme une destination phare des croisières dans le bassin méditerranéen.
Enfin, l’amélioration massive de l’expérience touristique, que ce soit en développant l’offre de l’animation, l’accompagnement à la montée en gamme de la restauration et le développement de l’information touristique.
Il faudra aussi mettre en adéquation l’offre d’hébergement avec le positionnement de la ville, en veillant sur une montée en gamme de l’offre actuelle et en encourageant la création de nouvelles structures d’hébergement qui répondent aux aspirations des touristes nationaux.”
La région
Mustapha El Broji
PDG de l’Agence de Voyages MTO
“Pour moi personnellement, au Nord il y a un véritable problème pour les nationaux et pour les touristes étrangers.
Si cette destination est balnéaire, il faut donner aux hôtels des surfaces à la plage pour y développer une belle animation en y implantant des chiringuitos, des transats, des douches, des snack-bars, etc…
A l’instar de la Costa de Nice et Canne, il faut aussi que les autorités de la ville créent de l’animation via un festival de haut niveau durant la période entre fin juillet et fin août.
Essayer de vendre le produit Tanger-Tétouan-Al Hoceima en avril avec une campagne au départ de Paris, Bruxelles, Amterdam, Londres, Marseille, Cologne, Barcelone, Madrid et Malaga, entre autres capitales.
Pourquoi ces villes ? Car il y a des vols directs sur Tanger, Al Hoceima et Tétouan.
L’autre point essentiel est le développement d’une animation dans les hôtels, ainsi que le développement des sports nautiques, des opérations shopping avec des soldes monstres à l’instar de Dubai, la création d’un bateau restaurant pour faire un aller retour de Tanger à Marina Smir. Il y a tant d’autres belles idées à imaginer pour réussir nos défis…”
La région
Rachid Khtouta
Directeur général de l’hôtel Royal Tulip City Center Tanger
 
Chaque saison d’été qui passe, tout le monde constate qu’il existe d’énormes chantiers desquels les autorités de la ville et de la région doivent s’occuper en urgence pour développer convenablement le tourisme. Certes Tanger se transforme en métropole, mais cette transformation ne rime pas toujours avec les objectifs tracés pour la véritable croissance du secteur touristique.
A elle seule, l’amélioration de l’aspect urbain n’est pas suffisante pour être un levier permettant le développement de ce secteur. Tanger possède certainement de grandes artères mais qui n’apportent pas la solution aux grands embouteillages de la circulation. Quelque part, cela bloque la fluidité de la circulation et par conséquent le bien-être des touristes en matière de tranquillité.
Tanger possède désormais sa ligne de train TGV qui a beaucoup contribué aussi au transport des touristes nationaux, mais dont une partie n’a pas trouvé où se loger. Le balnéaire est l’atout de la ville et de sa région avec de belles plages, mais la cité n’offre aucune autre attraction qui séduit véritablement.
Le tourisme culturel, par exemple, reste au-dessous des attentes, contrairement à ce qui se passe dans les autres destinations au niveau du bassin méditerranéen, où la culture via les grands musées et le patrimoine historique, attire des millions de touristes. A Tanger, avec les mythes d’Hercule et d’Ibn Battouta, on aurait mieux fait que ce qu’on fait actuellement. La mise en valeur de ces sites, comme du théâtre Cervantes et de la Plaza de Toros, et de bien d’autres monuments, devient une priorité qu’il ne faut plus négliger ou retarder.
Sur un autre plan, Tanger et sa région manquent affreusement d’attractions et de loisirs. Il est lamentable de constater qu’il n’existe même pas un seul festival digne du nom de cette grande ville, alors qu’elle devait organiser une bonne dizaine tout au long de l’année.
Quand on parle de la nécessité de multiplier encore le nombre des grands hôtels où celui des liaisons aériennes pour ramener plus de touristes, il faut aussi inclure dans cette logique le besoin de doter Tanger et sa région de vraies infrastructures au service du tourisme.
La région
Alain Rillof 
Directeur général du Mövenpick Hotel & Casino Malabata
Je pense que le meilleur moyen pour bien développer le tourisme à Tanger et dans sa région est de se concentrer encore plus sur la diversité d’attractions de la destination. J’estime également qu’il est grand temps pour les responsables et les professionnels de réfléchir sur le type des clients que nous aimerions voir venir, et surtout de se demander pourquoi faire ?  C’est d’ailleurs dans cette optique qu’il va falloir revoir le marché des “loisirs”, aussi bien durant la saison d’été que durant l’hiver.
Et l’idéal par ailleurs serait de revoir l’offre balnéaire en donnant plus d’importance à la réorganisation des plages et des moyens de  distraction pour les petits et les grands.
Parallèlement, il faudra aussi continuer à développer l’accessibilité du “Nord” en misant davantage sur les lignes aériennes et en assurant une plus grande promotion de la ligne TGV de manière à ce qu’elle soit directement liée à la croissance  du touriste.
Finalement, les autorités de tutelle feront bien de revoir ces taxes très élevées concernant le secteur touristique à Tanger. Il n’est pas naturel que la ville soit taxée au même niveau par exemple que Marrakech, sachant bien qu’il existe une grande différence entre les deux destinations. Tout le monde sait à quel point ces taxes ont une répercussion très  négative sur les prix que nous pratiquons, et il est grand temps de réagir.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed