by

Cyclisme : le coureur belge Abram Stockman remporte l’étape Tanger-Martil

Le coureur belge Abram Stockman (Tarteletto-Isorex) a remporté la deuxième étape du Tour international cycliste du Maroc-2019, disputée samedi entre Tanger et Martil sur une distance 140.5Km, alors que le Britannique Ben Hetherington (Memil Pro Cycling), vainqueur de la 1ère étape, a conservé le maillot jaune de leader du classement général.

Stockman a pris les commandes de cette étape avec un chrono de 3h7min45/100è, alors que le reste des coureurs cyclistes ont décroché la deuxième place ex-æquo, selon les juges, et ce à cause d’une erreur technique.

De son côté, Hetherington est toujours maillot jaune, grâce en grande partie à sa victoire lors de la première étape, disputée la veille entre Souk El Arbaa et Tanger, sur une distance de 159Km, dans des conditions climatiques défavorables. Le maillot bleu, récompense consacrée aux moins 23 ans, a été décroché par Theo Menant. Le jeune français a indiqué qu’à l’image de sa précédente, l’étape “d’aujourd’hui” était difficile à cause des conditions climatiques, soulignant que la 3ème pourrait être “décisive”.

Organisé du 05 au 14 avril sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, le TMC-2019 connait la participation de 106 cyclistes et 18 équipes représentant notamment la Tunisie, l’Algérie, l’Afrique du Sud, la Norvège, la Turquie, l’Italie, la France, l’Espagne, les Pays-Bas, l’Allemagne, la Suède, la Hongrie, la Russie, la République dominicaine et la Belgique.

Le Maroc est représenté à cette édition, qui s’inscrit dans le cadre des tournois africains internationaux, par la sélection nationale (A), la sélection régionale et l’équipe olympique qui se compose de coureurs cyclistes de la communauté marocaine résidant à l’étranger.
Les participants vont parcourir près de 1.591 kilomètres répartis sur 10 étapes, la 9ème étant la plus longue (188.5 km reliant Béni Mellal à Marrakech).

Le TMC est une compétition disputée en 10 étapes, inscrite au calendrier de l’UCI Africa Tour en catégorie 2.2. La première édition prit le départ en 1937 et fut remportée par l’Espagnol Mariano Canardo. Le coureur Marocain Mohamed El Gourch demeure le plus sacré, avec les titres des éditions 1960, 1964 et 1965.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed