by

Les avocats victimes du dénommé Brahim Ghali déposent une plainte urgente pour son arrestation

Les avocats victimes du dénommé Brahim Ghali déposent une plainte urgente pour son arrestation

Les avocats des victimes des actes criminels commis par le dénommé Brahim Ghali ont déposé, jeudi, une plainte auprès de la justice espagnole pour l’activation du mandat d’arrêt européen émis à l’encontre de ce dernier.

La plainte urgente a été déposée par les avocats de l’association sahraouie de défense des droits de l’homme «ASADEDH», a-t-on appris vendredi auprès de leur cabinet.

Le chef des séparatistes, rappelle-t-on, avait été admis la semaine dernière dans un hôpital du nord de l’Espagne sous une fausse identité et avec des papiers falsifiés pour échapper à la justice espagnole.

Le gouvernement espagnol a confirmé, jeudi soir, que le chef des séparatistes du polisario se trouve en Espagne pour «recevoir des soins médicaux».

Il a été transféré en Espagne «pour des raisons strictement humanitaires afin de recevoir une assistance médicale », ont précisé des sources diplomatiques espagnoles à l’agence de presse «Europapress » et au journal « La Vanguardia ».

De son côté, le journal La Rioja a indiqué que le dénommé Brahim Ghali a été admis à l’unité des soins intensifs de l’hôpital San Pedro à Logrono, dimanche dernier, ajoutant qu’il a été transféré par ambulance de Saragosse et a été admis sous le nom de Mohamed Benbatouch, de nationalité algérienne.

La défense des victimes réclame le déclenchement de l’action publique et une coopération accrue de la police espagnole pour procéder à l’interrogatoire du dénommé Brahim Ghali à l’hôpital, puis à son incarcération conformément au mandat d’arrêt émis à son encontre.

Avec MAP

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed