by

Les frontières canadiennes fermées jusqu’au 21 janvier

Les frontières canadiennes fermées jusqu’au 21 janvier

L’exécutif canadien a décidé de prolonger la fermeture de ses frontières aux voyageurs étrangers jusqu’au 21 janvier, pour prévenir la propagation de la pandémie de Covid-19.

Les restrictions prévoient que toute personne qui entre au Canada en provenance de l’étranger doit se soumettre à une quarantaine obligatoire de 14 jours dès son arrivée au pays.

Cette mesure exclut toutefois la frontière terrestre avec les États-Unis, fermée à tout voyage non essentiel jusqu’au 21 décembre.

“Les restrictions aux déplacements visant les citoyens américains et les ressortissants étrangers en provenance des États-Unis demeurent en place jusqu’au 21 décembre 2020 et pourraient être prolongées à ce moment”, indique le gouvernement dans un communiqué publié dimanche.

Ottawa et Washington avaient convenu de fermer leur frontière à partir du 21 mars, sauf pour le commerce des biens et marchandises sur une période initiale de 30 jours renouvelable afin de freiner la propagation de Covid-19. Depuis, la fermeture est reconduite de mois en mois.

“À compter du 21 janvier 2021, le gouvernement sera en mesure d’harmoniser les dates de prolongation des interdictions et restrictions des déplacements aux États-Unis et à l’échelle internationale ainsi que l’ordonnance de quarantaine obligatoire”, précise le communiqué.

L’exécutif fédéral a aussi fait part de la création d’un cadre “afin d’examiner les demandes présentées par des organismes de sport amateur de haut niveau qui veulent organiser un événement sportif international” comme des “championnats du monde, des qualifications olympiques ou paralympiques, ainsi que des coupes du monde”.

Les frontières canadiennes sont fermées depuis le début de la pandémie en mars dernier. Toutefois depuis le mois de juin, les ressortissants étrangers peuvent rejoindre leur famille vivant au Canada.

Le gouvernement a aussi apporté des modifications aux dispositions qui permettent le déplacement limité à la frontière canado-américaine dans certaines circonstances.

Ainsi les résidents de certaines communes canadiennes ou américaines enclavées sont désormais exemptés de la quarantaine obligatoire lorsqu’ils se rendent dans la région du pays voisin pour des “nécessités de la vie”, comme les courses ou les services médicaux.

La levée de quarantaine concerne aussi les étudiants canadiens et américains qui traversent régulièrement la frontière pour aller à l’école en compagnie d’un conducteur, ainsi que pour les enfants en garde partagée conduits par un parent.

Sont aussi exemptés les personnes qui participent à un projet pilote en Alberta (ouest) mettant à l’essai une option différente que l’exigence de quarantaine de 14 jours actuelle pour les voyageurs internationaux.

Ces voyageurs sont testés à la COVID-19, lorsqu’ils arrivent dans la province ou à l’aéroport de Calgary, et si le résultat est négatif, ils sont dispensés de quarantaine à condition de refaire un test une semaine plus tard.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed