by

Les Marocains de confession juive attendent avec impatience les vols directs entre le Maroc et Israël

Les Marocains de confession juive attendent avec impatience les vols directs entre le Maroc et Israël

Les Marocains de confession juive préparent d’ores et déjà leurs valises pour se rendre en Israël, après l’annonce de liaisons aériennes directes et régulières dans le cadre du récent rapprochement diplomatique entre les deux pays.

La communauté juive du Maroc est la plus importante d’Afrique du Nord et les quelque 700.000 Israéliens d’ascendance marocaine ont souvent gardé des liens très forts avec leur pays d’origine.

Un premier vol commercial direct entre les deux pays a atterri à Rabat le 22 décembre, à l’occasion de la signature d’un accord tripartite liant la reprise des relations entre le Maroc et Israël.

Mais il est encore impossible de réserver un voyage. Aux délais d’autorisations administratives s’ajoute la pandémie de coronavirus qui paralyse les déplacements depuis début 2020.

La réouverture prochaine des bureaux de liaison fermés au début des années 2000 après une brève embellie diplomatique devrait toutefois faciliter la procédure d’obtention de visas pour Israël.

En attendant, de nombreux marocains de confession juive se disent “très heureux” de savoir qu’il y aura des vols de cinq heures entre le Maroc et Israël.

Jusque-là, le voyage était possible mais compliqué par d’interminables heures d’escale dans des pays de transit. La chanteuse marocaine Suzanne Harroch a ainsi passé “quatorze heures dans un aéroport parisien” avant d’obtenir son visa pour se rendre en Israël.

“Une grande partie de ma famille réside là-bas. Il me tarde de les retrouver de plus en plus souvent”, s’enthousiasme l’artiste de 67 ans qui voit le rapprochement israélo-marocain comme un “miracle”.

La communauté juive du Maroc compte actuellement 3.000 personnes. Présente depuis l’Antiquité, renforcée au XVe siècle par l’expulsion des juifs d’Espagne, elle a atteint environ 250.000 âmes à la fin des années 1940, soit environ 10% de la population. Beaucoup sont partis après la création d’Israël en 1948.

Les marocains de confession
Aéroport international Ben Gurion à 15 km au sud-est de Tel Aviv

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed