by

Tourisme – Les normes d’hygiène ne sont qu’un élément de la SOLUTION

Tourisme
Les normes d’hygiène ne sont qu’un élément de la SOLUTION

Alors que le débat sur la crise du secteur touristique international s’intéresse aux résultats catastrophiques que les professionnels auront à affronter durant les prochains mois et même les deux prochaines années, au Maroc les autorités de la tutelle paraissent donner moins d’importance à cette situation qu’elles relativisent d’une manière incompréhensible.

La situation sur le plan mondial est pourtant très critique. Si rien ne change, le tourisme s’attend veritablement à une crise cardiaque qui serait difficile à lui épargner.

Par faute de réservations et de voyages, la majorité absolue des compagnies aériennes risquent carrément la faillite. Les hôtels sont passés aux licenciements de leurs cadres et autres personnels.
A échelle mondiale, la perte pourrait atteindre 2,2 billions de dollars ou 2,8% du PIB si la suspension du tourisme international durant huit mois.

Dans le scénario le plus pessimiste, les pertes s’élèveraient à 3,3 billions de dollars ou 4,2% du PIB mondial avec une interruption de 12 mois du tourisme international. L’enfer est déjà là !
Mais bizarrement, cela ne semble pas préoccuper les responsables marocains. Au Maroc, alors que tous les professionnels demandent l’intervention directe de l’état pour sauver le secteur touristique, et surtout l’ouverture imminente des frontières aériennes et maritimes la ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah Alaoui, ne fait rien pour accélérer cette urgence des opérateurs nationaux et préfère faire le tour des régions et des destinations touristiques pour s’assurer que les établissements d’hébergement respectent les normes d’hygiène COVID-19.

Pourtant l’hygiène, la distanciation et les autres normes sanitaires COVID-19 ne sont qu’une partie de la solution globale que tout le monde attend mais qui tarde à venir.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed