by

Les propriétaires des restaurants et cafés reportent leur grève nationale

Les propriétaires des restaurants et cafés reportent leur grève nationale

Les propriétaires des restaurants et cafés au Maroc ont décidé de reporter la grève, qui devait avoir lieu demain, vendredi. Cela fait suite aux rassurement des différents responsables du gouvernement, afin de répondre à leurs demandes.

A cet égard, Ahmed Bouferkane,, le coordinateur national de l’Association des patrons de cafés et restaurants du Maroc, a expliqué que les promesses reçues, lors de leurs rencontres avec le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique, le ministère de l’intérieur et la Direction générale des impôts, ont incité le Conseil national de l’organisme professionnel lui-même à prendre la décision de suspendre la grève.

Bouferkane a souligné, dans un communiqué de presse, que les intérêts compétents étaient positifs lors des rencontres tenues avec l’association, révélant qu’elle promettait de surmonter les difficultés rencontrées par les professionnels du secteur.

L’association a indiqué, dans son communiqué précédent, que le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique avait confirmé, par l’intermédiaire de ses représentants lors de la réunion qui s’est tenue avec eux, de travailler à l’organisation d’une réunion conjointe avec les institutions concernées par le secteur.

Le même organisme professionnel a également indiqué que la Direction générale des impôts avait confirmé, selon la déclaration du directeur général, lors de sa rencontre avec les membres du Conseil national, d’alléger les difficultés rencontrées par les professionnels du secteur.

L’Association nationale des propriétaires de cafés et restaurants du Maroc a souligné que des représentants de la Direction générale des finances locales du ministère de l’Intérieur ont confirmé, lors d’une réunion avec des professionnels, qu’ils travailleront à résoudre les problèmes en suspens liés aux frais et redevances.

En outre, l’association a exprimé son rejet complet de la décision du gouvernement de placer un couvre-feu au niveau national tous les jours de huit heures du soir à six heures du matin, la tenant «pleinement responsable de la situation des professionnels et des travailleurs marocains et de toute détérioration et les tensions sociales que notre pays connaîtra à l’avenir.   

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed