Vers une liaison aérienne directe Maroc-Inde

aérienne

Le Maroc et l’Inde ont examiné, mardi à New Delhi, la possibilité d’ouvrir une ligne aérienne directe entre les deux pays pour promouvoir l’échange touristique et établir une liaison avec l’Afrique.

Une telle ligne aérienne directe devrait dynamiser les échanges économiques et touristiques entre les deux pays, mais aussi rapprocher l’Inde du continent africain, a indiqué le ministre du Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, Mohamed Sajid, lors de sa réunion avec le président directeur général d’Air India, Pradeep Singh Kharola.

Le nombre de touristes en provenance des deux pays n’est pas à la hauteur des aspirations des responsables marocains et indiens qui cherchent à renforcer les relations bilatérales dans tous les domaines, en les hissant à un haut niveau, a indiqué M. Sajid, en visite de travail de trois jours en Inde.

L’ouverture de cette ligne permettra de réduire le nombre d’heures du voyage et promouvoir la destination touristique du Maroc qui regorge d’énormes potentialités, a-t-il souligné.

Après avoir salué la proposition marocaine d’établir une liaison aérienne directe entre le Maroc et l’Inde, M. Kharola a, de son côté, mis en relief l’importance de renforcer la coopération dans le secteur du tourisme et de l’aviation entre les deux pays.

Le président directeur général a, à cet égard, proposé de commencer par le « code share » ou partage de code, qui consiste à établir un vol commercialisé par une compagnie aérienne et exploité par une autre afin de fournir aux passagers marocains et indiens un choix plus large pour le voyage.

Il a, de même, indiqué que l’Inde a besoin d’établir des liaisons directes avec l’Afrique, étant donné que les deux parties ne disposent d’aucune ligne aérienne pour le moment.

Cette opération va aider New Delhi à renforcer sa présence en Afrique dans le cadre de sa stratégie d’ouverture sur le continent, a-t-il souligné, ajoutant que le Maroc peut jouer un rôle de premier plan dans cette vision, tirant profit de sa position géostratégique.

La réunion s’est déroulée en présence de la responsable des partenariats au Royal Air Maroc, Fatima Zahra Jabri, du directeur général de l’Aviation civile, Zakaria Belghazi, du directeur général de la Société Marocaine de l’Ingénierie Touristique (SMIT), Imad Barrakad et d’autres personnalités marocaines et indiennes.

Un mémorandum d’entente a été signé lundi entre la Société Marocaine de l’Ingénierie Touristique (SMIT) et la Société Indienne de Développement du Tourisme (ITDC) pour promouvoir l’investissement touristique bilatéral.

En 2017, seulement 8.000 marocains ont visité l’Inde et 15.000 indiens se sont rendus au Maroc, des statistiques qui restent en deçà des potentialités touristiques importantes des deux pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.