La jeunesse francophone célèbre deux ans du mouvement Libres Ensemble à Tanger

libres

La jeunesse francophone célèbre deux ans du mouvement Libres Ensemble à Tanger.

Alors que le Maroc accueille l’Hermione pour la seconde escale qui mène la frégate de l’Atlantique à la Méditerranée, sous le signe du mouvement Libres Ensemble, la jeunesse francophone célèbre le second anniversaire de cette initiative pour la paix, la solidarité et le respect de la diversité en présence de Michaëlle Jean, Secrétaire Générale de la Francophonie  et des autorités marocaines, notamment Mohamed Auajjar, Ministre de la justice et Ilyas El Omari, président de la région de Tanger.

Lancé en 2016 en réaction aux vagues d’attentats, à la radicalisation et au repli sur soi, Libres Ensemble est un mouvement citoyen qui s’est développé grâce à l’impulsion de la jeunesse francophone.

La première grande traversée de l’Hermione qui a mené la frégate de la Rochelle aux portes de la Méditerranée a été une parfaite illustration de Libres Ensemble. L’équipage a su rester soudé, solidaire, chacun a veillé sur son co-équipier face à une mer déchaînée dans le détroit de Gibraltar.

L’escale tangéroise est la seule sur le continent africain du voyage 2018 de l’Hermione ; elle est placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Maroc.

« Les jeunes gabiers de l’Hermione entament désormais leur voyage humaniste en mer méditerranée, espace de tant de richesses et de diversités mais également scène de tant de drames, de violences, d’actes de repli sur soi, déclare Michaëlle Jean, Ils ont une haute responsabilité en tant que « Messagers Libres Ensemble » ».

Mouvement de résistance, Libres Ensemble, est l’expression  du désir de cette jeunesse  de défendre le vivre ensemble, de bâtir un monde où chacun est libre de penser, d’engager des actions constructives, audacieuses et citoyennes, de créer, d’innover et d’entreprendre ensemble.

Partageant pleinement cette vision, l’Organisation Internationale de la Francophonie, l’OIF, a soutenu des centaines d’actions sur les réseaux sociaux et sur le terrain. A Tanger,  toute cette journée du 10 mars va être  placée sous le signe  du Libres Ensemble avec un concours de jeunes développeurs, Innovathon, des ateliers de formation, de l’humour et liberté d’expression « Rire ensemble » en partenariat avec le Marrakech du Rire.

La prochaine grande étape du mouvement Libres Ensemble sera le « Pacte francophone pour le vivre ensemble »  qui sera adopté lors du Sommet d’Erevan en octobre 2018. Une vaste consultation de la jeunesse sera lancée à cette fin le 20 mars 2018, sur internet et les réseaux sociaux, lors de la journée internationale de la Francophonie.

Les deux ans de Libres Ensemble en vidéo

Faits et chiffres

Plus de deux millions de jeunes touchés sur les réseaux sociaux.

La création d’un réseau de milliers de jeunes : la formation de jeunes qui, eux-mêmes, deviennent acteurs et moteurs en organisant dans leurs pays respectifs des ateliers afin de contrer les discours de violence et de haine dans leurs communautés respectives, de la Côte d’Ivoire à la Roumanie.

Des caravanes du mouvement Libres Ensemble : ateliers itinérants comme en Côte d’Ivoire, par exemple, au moment des Jeux de la Francophonie.

Un site de financement participatif « Finance Ensemble » pour appuyer les projets des jeunes francophones. A ce jour, 22 jeunes porteurs de projets de 15 pays francophones ont collecté plusieurs dizaines de milliers d’euros de dons pour appuyer la mise en œuvre de projets innovants, créatifs ou solidaires.

Un incubateur Libres Ensemble, lancé au Togo en 2017 qui offre un espace d’accompagnement et de travail aux femmes et jeunes porteurs de projets sociaux, solidaires et de service à la communauté. Il s’appuie sur la plateforme Finance Ensemble.

Des dizaines d’Etats et gouvernements membres de la Francophonie encouragés à intégrer la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent dans leurs politiques publiques de jeunesse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.