by

Nadia Fettah : “Les touristes nationaux seront plus nombreux qu’en 2020”

Nadia Fettah : “Les touristes nationaux seront plus nombreux qu’en 2020”

Confrontés pour la 2e année consécutive à une absence totale d’arrivées étrangères, les hôteliers ne pourront recevoir que des Marocains durant la prochaine saison estivale. Seront-ils plus ou moins nombreux que l’été dernier?

Médias 24 a demandé à la ministre du Tourisme et du transport aérien si l’été mobilisera l’ensemble des nationaux habitués à voyager en période normale et s’ils allaient limiter la casse.

Se voulant positive, Nadia Fettah nous explique que le nombre de touristes domestiques ne pourra absolument pas être moins important que durant l’été dernier car les hôteliers sont désormais rôdés.

“Il convient d’être optimiste car nous avons appris beaucoup de leçons de l’année dernière pour mieux planifier avec toutes les parties prenantes et ne pas avoir de faux départ le moment venu.”

“Optimiste sauf si une 3e vague vient tout ruiner”

“Sachant que nous ne serons pas pris au dépourvu, je pense que si nous nous préparons bien, les nationaux seront plus nombreux à visiter les principales destinations touristiques du Royaume.

“Selon moi, cela se passera donc beaucoup mieux que l’été dernier, à moins qu’une 3e vague de contamination plus dure ne vienne remettre en question tous nos préparatifs avec des nouvelles mesures restrictives de circulation”, avance Fettah qui tout en restant prudente ajoute que la situation sanitaire actuelle au Maroc plaide pour une bien meilleure saison estivale qu’en 2020.

Un label qui va rassurer et multiplier le nombre de nationaux

S’il est encore trop tôt pour se prononcer, une autre source confirme l’optimisme de la ministre en citant le label mis en place lors de l’été 2020 avec de nombreuses mesures de sécurité sanitaire.

“En effet, aujourd’hui les visiteurs qui se déplacent dans les hôtels sont bien plus rassurés qu’au début de la création de ce label car le processus d’accueil hôtelier est complètement au point.

“De plus, les aides distribuées par la CNSS ont permis aux hôteliers de garder une partie de leur personnel mais aussi de réembaucher en cas de besoin les saisonniers”, précise notre source qui tient à garder l’anonymat.

La fermeture des frontières va booster le tourisme interne de luxe

“En dernier lieu, avec la fermeture des frontières, il y a lieu de se féliciter du fait que les nombreux Marocains qui ont l’habitude de voyager à l’étranger en été vont dépenser leur argent au Maroc.

“Sachant que cette clientèle haut de gamme dispose d’un budget important et qu’elle ne fréquente que des 5 étoiles, sa présence va beaucoup contribuer à sauver une partie de la saison estivale”, conclut notre hôtelier qui espère cependant que les nationaux fortunés diversifieront leurs destinations au lieu de se contenter de faire le bonheur de la région du nord comme l’été dernier.

Au final, sachant qu’il est certain que les Marocains n’auront d’autre choix que de voyager dans leur pays, le secteur devrait donc réaliser l’été prochain de meilleures performances qu’en 2020 à moins qu’un nouveau confinement général ne vienne tout ruiner …

Samir El Ouardighi Media24

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed