Nike refuse de chausser l’équipe iranienne de football

Nike

L’équipementier américain Nike a refusé de fournir aux joueurs de l’équipe nationale d’Iran des chaussures pour la Coupe du monde de football, invoquant le respect des sanctions américaines visant la république islamique d’Iran.

« Les sanctions applicables à Nike sont en place depuis de nombreuses années et sont inscrites dans la loi », déclare un porte-parole de la célèbre marque américaine

Depuis janvier 2016, l’administration américaine délivrait néanmoins des autorisations à des sociétés américaines afin qu’elles puissent passer des accords commerciaux avec des entités iraniennes.

Le président américain Donald Trump a annoncé le 8 mai le retrait des Etats-Unis de l’accord nucléaire signé en 2015 entre l’Iran et les grandes puissances internationales.

En conséquence, l’administration Trump a rétabli l’intégralité des sanctions imposées à Téhéran.

Selon le site d’information sportive ESPN, l’équipementier américain fournissait encore l’équipe nationale iranienne il y a quelques semaines, en vertu d’une relation de longue date.

Alignée dans le groupe B avec l’Espagne et le Portugal et le Maroc, l’Iran doit démarrer son tournoi vendredi contre les Lions de l’Atlas.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.