350 MD pour la réhabilitation le patrimoine historique de Tétouan

patrimoine

L’ancienne Médina de la ville de Tétouan, qui a su résister aux aléas du temps, va bientôt faire peau neuve.

350 millions de dirhams, dont une contribution de 200 millions DH du Fonds Hassan II pour le développement économique et social, seront mobilisés dans le but de valoriser et réhabiliter le patrimoine historique de la médina, renforcer son attractivité économique et améliorer son accessibilité.

Inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que ville historique exceptionnellement bien préservée, l’ancienne médina affichera un nouveau visage d’ici cinq ans. En effet, les travaux de réhabilitation devront commencer en 2019 et se terminer en 2023.

Construite sur les pentes du Djébel Dersa, l’ancienne Médina de Tétouan s’étend sur une superficie de 50 hectares. Elle est également entourée par des remparts qui font 5 Km de périmètre, datant de la fin du XVe siècle.

Accessible à travers sept portes, Bab El Oqla, Bab Saaida, Bab Mqabare et Bab Ejjyafe, Bab Nouader, Bab Toute et Bab Remouz, la Médina regroupe plusieurs sites mythiques qui méritent d’être visités comme par exemple la Qasba de Jbel Dersa, mosquée al Baâcha, la fontaine Bab El Oqla, Fondouk al-Lebbadi, la medersa et la mosquée dite « de loukach ».

Il est à noter qu’une enveloppe budgétaire de près de 2,35 milliards de dirhams (MMDH) sera mobilisée pour la réhabilitation et la mise en valeur des médinas de Salé, Meknès, Tétouan et Essaouira. C’est ce qu’a souligné, ce lundi 22 octobre à Marrakech, le ministre de l’Intérieur, M. Abdelouafi Laftit.

En application des Hautes Instructions Royales, il a été procédé à l’élaboration de deux programmes de réhabilitation et de valorisation des anciennes médinas de Salé et de Meknès et de deux autres programmes complémentaires pour les anciennes médinas de Tétouan et Essaouira, a indiqué M. Laftit dans une allocution prononcée devant SM le Roi Mohammed VI lors de la cérémonie de présentation des mesures prises pour la réalisation des projets inscrits dans le cadre du programme de valorisation de l’ancienne médina de Marrakech, ainsi que les programmes de réhabilitation et de mise en valeur des médinas de Salé, Meknès, Tétouan et Essaouira.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.