Question pour un professionnel – Jihad Jekki : l’importance de la gastronomie dans la promotion du tourisme

Jekki

Propriétaire du restaurant marocain Beldi Blend Corner, président de la fédération des arts culinaires de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Chef exécutif des cuisines, Jihad Jekki est avant tout un excellent professionnel aux idées très brillantes. Entretien à lire absolument!

Q : A votre avis quel rôle peut jouer la gastronomie marocaine pour être un outil  du développement de l’attractivité touristique ?

La gastronomie est exploitée par plusieurs pays comme vecteur de développement et d’attractivité touristique. C’est le cas aussi du Maroc. En effet, la situation du marché touristique mondial est caractérisée par la forte et farouche concurrence que se livrent les destinations touristiques. Sur tous les égards, le Maroc, comme toutes ces destinations, cherche à augmenter sa part de marché à travers l’amélioration de l’attractivité de son offre touristique.

Fort de la richesse de son patrimoine culturel dont la gastronomie est une importante composante, ce pays reste à l’expectative au moment où la gastronomie est considérée être un produit de niche qui occupe une place importante dans la conception de l’offre touristique des pays leaders en tourisme.

Hélas, la gastronomie marocaine, n’est pas un attribut apparent dans la conception de l’offre touristique visant son amélioration à travers le développement des produits de niche à forte valeur ajoutée. Et pourtant, les chercheurs spécialisés en la matière ne cessent de corroborer la corrélation entre la gastronomie locale et le développement du tourisme.

Dans cette même optique, mon idée cible de cerner l’analyse du rôle que peut jouer la gastronomie marocaine pour se mettre au diapason du développement de l’attractivité touristique.  En l’occurrence, j’appréhende   l’analyse des facteurs qui entourent la gastronomie marocaine, notamment : l’image de la destination, l’attractivité touristique et le marketing mixte.

En résumé, et mon point de vue il faut développer une offre gastronomique locale en adoptant une méthodologie pragmatique selon la conception triangulaire. La meilleure manière de réussir le défi pour booster le secteur touristique à travers la gastronomie marocaine est de veiller sur l’image de la gastronomie marocaine à travers les sondages et les études de satisfaction pour évaluer l’offre gastronomique marocaine.

Il ne faut pas oublier de s’inspirer des expériences réussies de certains pays qui ont développé une offre gastronomique. Aussi, il faut développer un réseau de restaurants marocains de proximité dans les principaux marchés émetteurs de touristes et bien sûr diversifier l’offre touristique marocaine en créant des circuits gastronomiques, mener une compagne publicitaire autour de la gastronomie marocaine, mettre en place un cahier de charge pour les plats typiques.

Il faut également élaborer une carte perceptuelle pour but de détecter les éléments de choix de la part des clients actuels des clients potentiels. Impliquer les chefs de cuisine dans cette perspective afin de mettre en place un dispositif gastronomique national reconnu et de prévoir des recettes diététiques pour suivre la tendance actuelle et, entre autres idées, créer des centres gastronomiques intégrés pour faciliter la servuction gastronomique (centre de formation, centre d’approvisionnement, musée gastronomique, centre de fabrication des produits d’artisanat etc) et une marque marocaine des restaurants gastronomiques pour représenter l’art culinaire au Maroc et à l’étranger. Une bonne idée serait aussi d »organiser des compétitions culinaires autour de la gastronomie marocaine.

Partager/l'article/la page

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.