by

Réaménagement – En plein confinement, Mohamed Mhidia sauve les bâtiments historiques de Tanger

Réaménagement
En plein confinement, Mohamed Mhidia sauve les bâtiments historiques de Tanger

A Tanger, le confinement n’était pas que du stress. A la Wilaya, Mohamed Mhidia, a profité de l’absence quasi totale de la circulation piétonne et routière, pour accélérer la réalisation de plusieurs projets faisant tous partie du programme Tanger Métropole. La réaction du Wali était plus que intelligente. En effet, en seulement deux mois de travaux, ici et là, la ville a enfin prêt son Palais des Arts qui serait, selon plusieurs sources, inauguré par SM le Roi Mohamed VI lors de sa prochaine visite à Tanger. Le bâtiment est un bijou architectural qui permettra à la ville de retrouver sa position de capitale culturelle du Maroc.

Sur la continuité du Boulevard Mohamed VI, à l’entrée du port Tanger-ville, la route a été bellement élargie et lancien jardin en face du bâtiment de lancienne gare ONCF a été superbement réaménagé.

Toujours sur ordre du Wali et sa supervision personnelle, d’autres chantiers aussi importants sont en cours de réalisation au cœur de la Kasbah de Tanger. C’est le cas de l’anncienne prison sera convertie en musée réservé à l’héritage historique du voyageur Tangerois Ibn Battouta, ainsi que de plusieurs bâtiments historiques qui tombaient en ruine et qui sont désormais définitivement sauvés.

Ces projets font partie du programme de la sauvegarde et de la protection des bâtiments de l’ancienne Médina de Tanger. Ils sont menés dans le cadre de partenariats signés entre la Wilaya de Tanger et des institutions comme l’agence de développement des provinces du Nord, (ADPN) et la Société d’aménagement du Port Tanger-ville. La commune urbaine a été carrément écartée de cet énorme projet qui a besoin d’institutions réactives et possédant une bonne expérience dans ce genre de programmes.

Un peu plus loin du centre-ville, sur la route de Tétouan, les arènes de Tanger (Plaza de Toros) patrimoine historique emblématique de la ville a également eu sa part de réaménagement, en attendant le grand projet de restauration. Une première consolidation des murs du bâtiment et surtout l’aménagement des terrains nus l’entourant en zone verte, a donné à ce haut lieu une nouvelle image pleine d’espoir pour le voir abriter prochainement des activités et des évènements culturels.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed