Neuvième édition de la rencontre des amateurs de musique andalouse – Le grand hommage à Ahmed Birou et Moulay Ahmed Loukili

amateurs

La conférence de presse organisée tout récemment par Me. Ahmed Guennoun, président de l’association Nassaim Al Andalouss des amateurs de la musique andalouse de Tanger, à laquelle ont été conviés les principaux médias régionaux et nationaux, a été l’occasion pour dévoiler l’essentiel du programme de la neuvième édition de ce qui est considéré comme l’un des événements culturels et artistiques majeurs de la nouvelle métropole.

La rencontre des amateurs de musique andalouse qui aura lieu à partir du jeudi 26 avril, reste en effet l’un des rares événements qui rend véritablement hommage à un art exceptionnel et à ses maîtres qui méritent d’être davantage reconnus et soutenus.

Pour Ahmed Guennoun, « le but de cette rencontre est que cette musique puisse s’ouvrir à d’autres pays étrangers, pour qu’ils puissent la savourer et l’apprécier jusqu’à arriver à la jouer avec leurs musiciens aussi bien que sa diffusion auprès des jeunes talents. C’est un défi que je souhaite gagner à l’avenir », souligne-t-il. Et d’ajouter « parmi les chantiers de la nouvelle métropole est de préserver l’essence et l’immunité à la musique andalouse ».

La ville de Tanger abritera pendant quatre jours la 9ème édition du festival national de la musique andalouse, quatre jours qui vont encore laisser des traces sur les murs de la ville du détroit. La disparition du feu Moulay Ahmed Loukili, l’un des piliers de la musique gharnati et andalouse qui nous a plongés dans un vide immense est la raison pour laquelle la 9ème édition de ce festival ne peut avoir lieu sans lui rendre un vibrant hommage ainsi que la signature d’un livre (composé des manuscrits de feu Moulay Ahmed Loukili), dont la publication a été assurée par l’Association Nassaim Al Andalouss. Il va falloir se montrer dignes de son amitié et présenter une édition encore plus dense et plus rigoureuse que les précédentes. Une rencontre autour de récitants de Al Ala réunis pour aussi rendre hommage au grand maître Ahmed Birou.

Cet hommage que le festival rendra au feu Moulay Ahmed Loukili et maître Ahmed Birou n’est donc que l’expression de la reconnaissance de l’association Nassaim Al Andalous que préside Me. Ahmed Gennoun, pour toute leurs œuvres au service du patrimoine musical national. Qu’il en soit ici remercié à jamais par le festival, les amis du festival, les artistes soucieux de qualité et de perfection et tous les mélomanes amoureux de la musique andalouse et son harmonie particulière.

Le concert de clôture du Festival Nassaim Al Andalous se tiendra au Palais Moulay H’fid, interprété par l’Orchestre de la radio nationale de la musique andalouse accompagné par le groupe musical jadis dirigés par feu Moulay Ahmed Loukili.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here