by

Région : Consultation régionale sur la stratégie d’intervention de l’ANRUR à l’horizon 2030

Une consultation régionale de l’étude relative à la stratégie d’intervention de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine et la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine (ANRUR) a été tenue, mardi à Tanger, afin d’impliquer l’ensemble des parties prenantes dans l’élaboration de cette stratégie.

Présidée par le Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, gouverneur de la préfecture de Tanger-Assilah, Mohamed Mhidia, cette consultation régionale a été l’occasion d’identifier les attentes et besoins des parties prenantes quant à la rénovation urbaine et le traitement des bâtiments menaçant ruine dans la région.

La consultation régionale, tenue en présence notamment des gouverneurs des provinces de la région, de la directrice de l’ANRUR, des directeurs centraux du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, des élus, des chefs des services extérieurs et des représentants de la société civile, a aussi porté sur la méthodologie adoptée pour la réalisation de l’étude relative à la stratégie d’intervention de l’ANRUR, ainsi que les missions et prérogatives de l’agence.

S’exprimant à cette occasion, M. Mhidia a indiqué que le sujet de la rénovation et la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine ainsi que la rénovation urbaine revêt une importance particulière, car il implique d’une part la vie et la sécurité du citoyen marocain, et d’autre part l’harmonisation du tissu urbain et la beauté du paysage urbain des villes.

Partant de cette idée, la loi n° 94-12 relative aux bâtiments menaçant ruine et à l’organisation des opérations de rénovation urbaine a mis en place des dispositions pour remédier à des dysfonctionnements relevés à ce sujet, dont la création d’une agence en tant qu’établissement public chargé d’intervenir en termes de réhabilitation des bâtiments menaçant ruine, d’organiser les opérations de rénovation urbaine et de préparer les stratégies et programmes urbains relatifs à ce domaine, tout en veillant à leur mise en oeuvre, a ajouté M. Mhidia.

Par ailleurs, le Wali de la région a rappelé que la région comprend 7 anciennes médinas qui souffrent de dégradation du tissu urbain due à la vétusté des bâtiments et le manque d’entretien, précisant que grâce à l’attention particulière qu’accorde SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, aux anciennes médinas, les villes de Tanger et Tétouan connaissent actuellement la mise en oeuvre de programmes dédiés à la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine.

La recherche du financement nécessaire pour la mise en oeuvre de ces programmes au niveau des villes de Larache, Ksar El Kébir, Ouezzane, Chefchaouen et Assilah, demeure en cours, a ajouté M. Mhidia.

Pour sa part, la directrice de l’ANRUR, Zahra Sahi, a fait savoir que cette rencontre organisée au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima constitue l’avant dernière étape d’une série de consultations régionales tenues dans l’ensemble du Royaume au sujet de l’étude relative à l’élaboration de la stratégie d’intervention de l’Agence à l’horizon 2030.

Cette région, a-t-elle poursuivi, occupe une place importance compte tenu qu’elle recèle le plus grand nombre d’anciennes médinas au Maroc et a bénéficié de nombre de programmes, que ce soit en termes de rénovation des bâtiments menaçant ruine ou de réhabilitation et de rénovation des anciennes médinas.

Cette consultation régionale a permis de passer en revue les défis auxquels font face les différentes parties prenantes au sujet de la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine et les expériences modèles à prendre en compte lors de l’élaboration de la stratégie d’intervention de l’ANRUR à l’horizon 2030.

En outre, cette consultation régionale a été marquée par l’organisation d’un atelier visant à débattre des dispositions de la loi n°94-12 et son décret d’application, ainsi que la rénovation urbaine et la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed