La tempête Eleanor fait un mort et se dirige vers le sud, avec un risque maximal d’avalanches

Eleanor

Un mort, 29 blessés, 29 000 foyers toujours privés de courant et des domaines skiables fermés… Après avoir balayé la moitié nord de la France, Eleanor se dirigeait dans la nuit de mercredi 3 à jeudi 4 janvier vers le sud du pays, avec des vents violents et un risque maximal d’avalanches dans les Alpes.

La tempête Eleanor est la quatrième de la saison, dont les rafales dépassaient souvent les 150 km/h, a provoqué de nombreux dégâts et nécessité quelque 6 450 interventions des pompiers.

Les massifs du Mont-Blanc, du Beaufortin, de la Vanoise, de la Haute Tarentaise, de la Haute Maurienne, du Thabord, du Pelvoux et du Champsaur ont été placés en alerte 5, niveau maximal sur l’échelle de risque, en pleines vacances scolaires, a précisé Météo France, dans son dernier bulletin.

Un mort, 29 blessés
En Haute-Savoie, un skieur de 21 ans a été tué par la chute d’un sapin sur une piste de la station de Morillon. Selon un bilan fourni par le ministère de l’intérieur vers 21 heures, quatre autres personnes ont été « gravement blessées » : un homme tombé de son toit en Seine-et-Marne, une femme frappée par un bloc de ciment dans le Haut-Rhin, un motard ayant heurté un arbre en Eure-et-Loir et un automobiliste blessé par la chute d’un arbre dans l’Essonne. Vingt-cinq autres personnes ont été blessées « plus légèrement ».

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.