by

Tourisme national – Réagir maintenant ou jamais

Tourisme national – Réagir maintenant ou jamais

Au Maroc certains aéroports ont déjà entamé les préparatifs pour la reprise, afin de faciliter l’accès des passagers dans le respect des mesures de sécurité sanitaire. Mais paradoxalement les autorités compétentes n’ont toujours pas annoncé une date pour la reprise du trafic aérien, ni maritime d’ailleurs.
Les professionnels du secteur touristique, les hôteliers tout particulièrement, sont dans le désarroi total. Le tourisme est le seul secteur où il n’existe aucune information certaine. On leur demande de se préparer en mettant en application les mesures d’hygiène et de distancement sanitaire, répondant aux normes COVID-19, mais jusqu’à aujourd’hui personne ne leur dit à quelle date ils peuvent ouvrir leurs établissements pour accueillir les clients.
Les frontières terrestres, aériennes et maritimes sont toujours fermées et il n’existe pas non plus une date fixe pour leur ouverture, les MRE ne viendront pas cette été passer leurs vacances au Maroc.
La préparation des compagnies aériennes et de low coast est engagée un peu partout en Europe sauf dans le royaume et cela aura bien sûr des répercussions très négatives pour le tourisme national, même au-delà de 2021 puisque les tours opérateurs programeront leurs voyages vers les destinations ouvertes dès à présent et pas en 2021.
Et puis il y a ce touriste national sur lequel les hôtels comptent beaucoup cet été pour échapper à la faillite. Et là aussi il y a un problème crucial à résoudre. A cause de la pandémie du COVID-19, certains examens et concours relatifs à l’enseignement supérieur sont programmés en pleine saison estivale et il y a aussi la fête de l’Aid el kebir et les charges de la prochaine rentrée scolaire en septembre. Et puis il y a surtout ce retard observé chez les hôteliers à décider dun tarif réduit spécial touristes marocains.
Si toutes ces entraves ne sont pas résolues durant les premiers jours du mois de juin, alors on pourra signer l’acte de suicide d’un bon nombre d’activités touristiques.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed