Un Palais des Congrès à Tanger Besoin essentiel pour le MICE et les investissements

Il y a quelques jours, Marrakech a abrité le « Meeting Morocco », un des plus importants salons, incontournable pour la promotion du tourisme d’affaires et MICE au Maroc.

A ce propos une réflexion s’impose : pourquoi ce salon n’a-t-il pas été organisé à Tanger ? Réponse : parce que la nouvelle métropole ne possède pas encore son palais des Congrès.
2019 sera-t-elle alors une année porte bonheur pour les professionnels du secteur touristique, les grands hôtels de la ville et les décideurs économiques de voir enfin s’ériger ce bâtiment ? Très attentionné aux réflexions de la voix populo et à ses vœux, le Wali Mohamed El Yacoubi qui sait ‘écouter’ et réagir avec intelligence et brillance, fera l’essentiel pour doter Tanger de cette infrastructure.
 
Car doter Tanger d’un Palais des Congrès sera très certainement la cerise sur le gâteau de la nouvelle métropole. La capitale du Nord est désormais le second pôle économique du Royaume et il est inconcevable qu’elle ne possède pas son grand palais des congrès, à l’instar de Marrakech.
Cette infrastructure est devenue à la fois une urgence pour répondre au développement du secteur touristique et pour satisfaire les besoins de la ville en matière d’organisation de rencontres, séminaires et forums de caractère national et international. C’est un besoin pour le secteur touristique car il est évident que Tanger n’a pas de produits pouvant réellement attirer les touristes étrangers en nombre satisfaisant.
Tanger a été dotée de plusieurs grands hôtels classés d’une excellente qualité et pour les remplir, il ne faut plus compter sur le produit balnéaire, ou encore un patrimoine historique de plus en plus mal protégé, en plus de l’absence de vrais grands festivals et événements programmés tout au long de l’année.
 
Tanger est mal barrée dans ce sens, c’est la raison pour laquelle doter cette ville d’un palais des congrès augmentera ses chances de développer le tourisme de MICE.
Sur le plan industriel, Tanger avec sa Free Zone, son port Tanger Med et bien d’autres infrastructures modernes, ne pourra pas réellement prospérer et continuer à progresser sans qu’elle n’ait son grand palais des congrès.
Avec des nouveaux hôtels, un port de plaisance et une marina, son excellent parcours de golfe, Tanger a toutes les chances de devenir la capitale marocaine des congrès à l’international.
Partager/l'article/la page

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.