by

Une délégation américano-israélienne prendra le premier vol direct de Tel Aviv à Rabat la semaine prochaine

Une délégation américano-israélienne prendra le premier vol direct de Tel Aviv à Rabat la semaine prochaine

Une délégationUn responsable de la Maison Blanche a annoncé ce mardi 14 décembre qu’une équipe dirigée par Jared Kushner et Avi Berkowitz est attendue en Israël lundi 21 décembre, pour décoller le lendemain à Rabat dans le cadre de l’accord de reprise des relations entre le Maroc et Israël annoncé par le roi Mohammed VI et Donald Trump.

Une délégation conjointe américano-israélienne doit se rendre au Maroc la semaine prochaine à bord du tout premier vol sans escale de Tel Aviv à Rabat, a déclaré mardi un haut responsable de l’administration américaine au Times of Israël.

Une délégation américaine de haut rang, dirigée par le conseiller spécial du président américain Donald Trump, Jared Kushner, et l’envoyé de l’administration dans le conflit israélo-palestinien Avi Berkowitz, doit atterrir en Israël lundi prochain.

Le lendemain, ils seront rejoints par le conseiller à la sécurité nationale du Premier Ministre Benjamin, Meir Ben-Shabbat, et d’autres responsables israéliens pour le vol vers la capitale marocaine depuis l’aéroport Ben Gourion. Des représentants des médias israéliens devraient pouvoir accompagner la délégation.

Le voyage historique aura lieu moins de deux semaines après que roi Mohammed VI a annoncé la reprise des relations diplomatiques avec l’État hébreu.

Les tout premiers vols commerciaux directs d’Israël vers les pays arabes ouverts aux accords d’Abraham sont devenus une sorte de cérémonie, auxquels ont participé des hauts fonctionnaires tels que Kushner, Berkowitz, Ben-Shabbat. Ces vols ont été l’occasion de tenir des réunions de haut niveau pour faire avancer les accords de normalisation.

Le Maroc a annoncé jeudi une «reprise des relations» avec Israël, peu de temps après que Trump a tweeté que Rabat et l’État hébreu avaient «convenu de relations diplomatiques complètes».

Israël et le Maroc ont établi des relations diplomatiques de bas niveau dans les années 90 à la suite du dégel des relations entre Israël et les Palestiniens. Ces contacts ont toutefois été suspendus en 2002 en réponse à la deuxième Intifada. Depuis lors, la relation s’est poursuivie de manière informelle, avec des dizaines de milliers d’Israéliens se rendant au Maroc chaque année. Quelque 3 000 Juifs vivent encore au Maroc, qui abritait autrefois des centaines de milliers de personnes.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed