by

Chrifa Lalla Joumala reçue par Trump à la Maison Blanche

Le président américain, Donald J. Trump a reçu, lundi 24 avril à la Maison Blanche, Chrifa Lalla Joumala, qui lui a présenté ses lettres de créance en tant qu’ambassadeur du roi Mohammed VI aux Etats-Unis.

Chrifa Lalla Joumala a fait part au président américain «de la Haute considération et du respect de Sa Majesté le Roi Mohammed VI», se félicitant que le Maroc et les Etats-Unis soient liés par une alliance historique «inébranlable», qui date du 20 décembre 1777, lorsque le Maroc est devenu la première nation à reconnaître formellement l’indépendance et la souveraineté des treize Etats américains engagés dans la lutte pour la liberté.

Chrifa Lalla Joumala a souligné, dans ce contexte, que les deux nations, qui sont liées par le traité d’amitié le plus ancien – jamais rompu – dans les annales de la diplomatie américaine, ont joint leurs forces, à travers l’histoire, en faveur des valeurs communes, à savoir la liberté, la démocratie, la paix et la tolérance.

S’agissant du Moyen-Orient et de l’Afrique, le Royaume du Maroc, a affirmé Chrifa Lalla Joumala, «ne ménagera aucun effort pour soutenir les actions des Etats-Unis en faveur de la paix, la stabilité et la prospérité dans ces parties du monde».

«En tant que nation, dont la politique étrangère séculaire s’est toujours fixée pour objectif cardinal la promotion de la paix et de la sécurité tout en prônant les vertus de la modération et en sauvegardant les libertés religieuses, le Royaume du Maroc continuera de soutenir tous les efforts visant à lutter contre le terrorisme, à barrer la route à l’extrémisme violent et à promouvoir la tolérance» a conclut Chrifa Lalla Joumala.

 

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.