by

4ème édition de sauts d’obstacles au Royal Club équestre du Détroit

Mohamed Lahrach le cavalier qui veut redonner l’éclat au sport équestre.

L’hôtel El Minzah a abrité mercredi dernier la conférence annonçant l’organisation d’une nouvelle édition de sauts d’obstacles qui aura lieu ces vendredi, samedi et dimanche au Royal Club équestre du Détroit.

Le club situé tout près de la plage Metragaz n’est plus à faire connaître. Il est le fruit des efforts consentis par les jeunes cavaliers Tangerois Mohammed et Ali. lahrach, tous deux grands champions marocains dans cette discipline.

Durant ce point de presse animé également par Hind Soussi, l’autre grande passionnée du sport hippique, Mohammed Lahrech, fondateur et actuel président du Royal Club équestre du Détroit, a mis en exergue les efforts réalisés par tous les membres de son club pour organiser cette importante manifestation sportive qui sera programmée sur trois jours et composée de cinq prix disputés quotidiennement.

Une participation massive des plus importants cavaliers marocains est attendue lors de ce grand concours a-t-il indiqué. En compagnie de Hind Soussi, également membre très active de ce club, Mohammed Lahrech a mis en relief l’importance pour une ville comme Tanger d’organiser ce genre de manifestations sportives, malgré certains obstacles qui représentent un frein pour le développement du sport hippique à Tanger.

En effet et comme il l’a souvent mentionné durant son intervention, c’est grâce à certains sponsors et partenaires très fidèles au Royal Club équestre du Détroit que ce style d’activités est encore possible à programmer.

Une situation très bizarre pour une ville modérée et développée comme c’est le cas de la capitale du détroit. “Jadis on était une trentaine de cavaliers à représenter Tanger dans les grands concours de sauts d’obstacles qui ont lieu un peu partout au Maroc et actuellement le nombre de ces cavaliers ne dépasse pas quatre”, a-t-il fait savoir lors d’une conférence de presse durant laquelle même les journalistes étaient comptés sur les doigts de la main.

Cette nouvelle édition reste donc une occasion pour une meilleure promotion de cette discipline auprès des jeunes.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.