by

Salon des livres et des arts de Tanger. Une nouvelle édition qui s’intéresse à la jeunesse

Cette année, le thème de la 21e édition du salon des livres et des arts de Tanger sera « quelle liberté pour les jeunes ? » Un sujet très sensible et d’actualité qui sera animé durant trois jours par d’excellents experts, intellectuels, sociologues, écrivains et penseurs.

Si durant l’édition de l’année dernière, la question était « quelle monde allons-nous laisser à la jeunesse ? », sujet débattu à l’occasion de la préparation de la COP22, cette édition ira plonger dans la réflexion la plus profonde pour essayer de trouver des réponses en inversant la question et en se demandant « quels jeunes allons-nous laisser au monde ?» A l’Institut français, on a presque déjà bouclé les préparatifs relatifs à ce salon.

Organisée par l’Institut français de Tanger et l’association ATRAC, cette manifestation culturelle compte comme d’habitude attirer des centaines d’intellectuels, amoureux des livres et des bons spectacles, qui seront certainement séduits par l’excellent programme de cette nouvelle édition s’annonçant très ‘jeune’. En effet, selon Gérôme Migayrou, directeur de l’IFT, la 21ème édition de cet important rendez-vous culturel tangérois s’est fixée comme sujet de réflexion le rôle des jeunes dans le développement. Ainsi, explique Gérôme Migayrou.

Ce sujet sera discuté en profondeur dans le cadre de plusieurs tables rondes qui auront lieu durant trois jours. Les intellectuels qui les animeront aborderont des thématiques très sensibles dont ‘la jeunesse du point de vue sociologique’, ‘la quête de sens chez les jeunes’, ‘l’éducation des jeunes par rapport à la liberté’ et ‘la relation des jeunes avec l’art’. Tous ces sujets sont encore en phase de réflexion entre les organisateurs de ce salon et les intervenants invités pour les analyser.

Plusieurs penseurs et intellectuels, notamment des marocains sont invités à gérer les grands débats qui auront lieu lors de ce salon qui aura lieu du 3 au 6 mai prochain. Rachid Benzine, Tahar Benjelloun, Fouad Laroui, Abdellah Taia, entre autres. Qui dit jeunesse, dit lecture et pour cela ‘Plaisir de lire’ constituera aussi l’autre action importante de cette 21ème édition du salon des livres et des arts de Tanger. Au total 3000 élèves représentant plus de 90 établissements scolaires de la région.

En plus, le salon promet beaucoup d’actions, de l’art à gogo et de la très bonne musique, notamment un concert de Hoba Hoba Spirit à ne pas rater. Comme chaque année, une exposition est prévue à la galerie Delacroix. Pour Gérôme Migayou, l’idée est de faire de cette 21ème édition, une sorte de festival dont les programmes seront très diversifiés et dirigés par un public plus large.

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed