by

Le Maroc se dote d’une police de l’environnement

Le Maroc a mis en place une première unité de police de l’environnement, qui aura notamment pour mission de “lutter contre les infractions environnementales”.

La police de l’environnement, cette première promotion des inspecteurs est composée de 40 membres, a été installée jeudi à Rabat.

Équipés de véhicules de couleurs noire et verte, siglés en arabe et en français « police de l’environnement », ces inspecteurs procéderont à des contrôles dans les décharges, les stations d’épuration des eaux usées ainsi que dans le transport des déchets dangereux.

En collaboration avec la police, la gendarmerie et le ministère de la Justice, ils devront « constater les différentes infractions environnementales, notamment celles liées à la pollution atmosphérique, procéder aux études d’impact avant la réalisation des projets » ou s’assurer de leur conformité aux normes en vigueur.

Le Maroc, qui a accueilli en novembre 2016 la Conférence internationale sur le climat COP22, se veut « l’un des pays les plus avancés » en matière de protection de l’environnement et de développement durable.

police

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.