by

Colloque en hommage à l’auteur Compter le Chevalier Bonal 

Colloque en hommage à l’auteur Compter le Chevalier Bonal 

Le grand poète espagnol José Manuel Caballero Bonald qui aimait le Maroc, ses poètes et sa musique, ses côtes et ses médinas, arpentait ses déserts et visitait ses souks; un homme qui savait boire la vie, apprécier l’amitié et prendre la vie et le rire au sérieux est décédé à Madrid le 9 mai.

José Manuel Caballero Bonald est un poète et écrivain espagnol. Militant anti-franquiste, il appartient au groupe poétique de la génération de 50, aux côtés de José Ángel Valente, José Agustín Goytisolo et Jaime Gil de Biedma, entre autres. Sa façon d’utiliser le langage et le lexique très soigneusement, ainsi que le style baroque caractérisent son œuvre. Caballero Bonald est un écrivain d’une très grande qualité littéraire, et il demeure un modèle de ce que fut l’évolution littéraire d’après-guerre2. Ses incursions dans la poésie, le roman, le théâtre et l’essai comptent plus de quarante œuvres.

Son œuvre a été couronnée par le Prix national des Lettres espagnoles en 2005 et par le Prix Cervantes en 2012.

L’Institut Cervantes de Tanger, vous invite à participer à ce colloque en hommage sincère qu’il consacre à José Manuel Caballero Bonald, en la présence de son ami Khalid Rassouni, traducteur de son œuvre poétique en arabe et des poètes Abderrahman El Fathi, grand connaisseur de l’œuvre de Caballero Bonald, José Ramón Ripoll, le directeur du magazine Atlántica, Josefa Parra, la directrice de la Fondation Caballero Bonald de Jerez et Juan José Téllez.

 

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

News Feed